Accueil » Santé et Remise en forme » Après une agression sexuelle, la méditation et l'activité physique pour se sentir mieux

Après une agression sexuelle, la méditation et l'activité physique pour se sentir mieux

Après une agression sexuelle, la méditation et l'activité physique pour se sentir mieux

En 2015, selon l’Institut national d’études démographiques (INED), 580 000 femmes et 197 000 hommes ont subi une agression sexuelle en France.

Selon une nouvelle étude menée par la Rutgers University (aux États-Unis), les victimes d’une agression sexuelle souffrant d’un syndrome de stress post-traumatique tireraient des bénéfices d’une nouvelle technique baptisée MAP Training My Brain : composée de méditation et d’activité physique, celle-ci serait efficace pour améliorer l’estime de soi et diminuer les pensées négatives.

Ces travaux ont été conduits auprès de 100 femmes âgées de 18 à 32 ans : environ un tiers d’entre elles avaient déjà subi une agression sexuelle au cours de leur vie. Les volontaires ont été réparties en 4 groupes : les femmes du groupe 1 suivaient la technique MAP Training My Brain, les femmes du groupe 2 ne faisaient que de la méditation, les femmes du groupe 3 ne faisaient que de l’activité physique et les femmes du groupe 4 ne faisaient rien du tout.

De la méditation et une activité physique pour chasser les idées noires

Les femmes du groupe 1 bénéficiaient de 2 séances de MAP Training My Brain par semaine. Ces séances se composaient de 20 minutes de méditation assise + 10 minutes de méditation en marchant + 30 minutes d’activité physique aérobie (marche rapide, cours à pied, vélo, natation ou danse).

Verdict ? Après 6 semaines, les femmes du groupe 1 déclaraient des taux de bien-être plus élevés que ceux déclarés par les femmes des groupes 2, 3 et 4. Les symptômes dépressifs, les manifestation d’anxiété, les idées négatives et les pensées dévalorisantes étaient notamment moins présentes.

Selon cette étude, publiée dans la revue spécialisée Frontiers in Neuroscience, 25 % des femmes dans le monde subissent des violences sexuelles ou physiques au cours de leur vie. Les femmes sont quatre fois plus susceptibles que les hommes d’être victimes d’agression sexuelle et dix fois plus susceptibles d’être violées.

À lire aussi :

Viols : les femmes en danger dans leur espace privé

Harcèlement sexuel : des cellules d’écoute dans les universités

Un algorithme qui traque les prédateurs sexuels en ligne





Retrouvez cet article sur : https://www.topsante.com/forme-bien-etre/bien-dans-ma-peau/estime-de-soi/apres-une-agression-sexuelle-la-meditation-et-l-activite-physique-pour-se-sentir-mieux-625701

A lire aussi:

Voir Aussi

Cette école a remplacé les heures de colle par des séances de méditation… et ça marche !

Les vertus humaines et pédagogiques d’une heure de colle étant inexistantes, ce type de punition est …