Accueil » Santé et Remise en forme » Au Zimbabwe, un concours Miss Albinos contre les préjugés et la violence 

Au Zimbabwe, un concours Miss Albinos contre les préjugés et la violence 

Au Zimbabwe, un concours Miss Albinos contre les préjugés et la violence 

Célébrer la beauté mais surtout la tolérance. Vendredi 16 mars au soir, dans une boîte de nuit d’Harare au Zimbabwe, s’est tenu la première élection Miss albinos, "La Beauté au-delà des préjugés". A travers ce concours, une lutte contre les discriminations et les violences dont sont victimes les personnes atteintes de cette pathologie.

"Quand j’étais petite, la plupart des gens m’évitaient, ils pensaient qu’ils allaient devenir blancs du jour au lendemain", raconte Monalissa Manyati à l’AFP. "Les enfants se moquaient de moi dans la rue, les hommes me huaient", poursuit la jeune femme, élue deuxième dauphine parmi 12 candidates à l’issue de la soirée.

"J’espère que ma victoire va donner de la force aux petites filles"

La grande gagnante de la soirée s’appelle Sithembiso Mutukura, une étudiante de 22 ans. "On dédaigne toujours les personnes avec un handicap, même à l’école. J’en ai beaucoup bavé, mais je veux que les personnes albinos soient courageuses et persévèrent. On doit défendre nos droits et j’espère que ma victoire va donner de la force aux petites filles. Les personnes handicapées ne doivent pas se sous-estimer", explique-t-elle à l’AFP.

L’albinisme est une maladie génétique, se caractérisant par une absence de pigment partielle ou totale dans la peau, les cheveux et les yeux. Au Zimbabwe, elle touche quelque 40 000 personnes sur 16 millions d’habitants. Les albinos sont le plus souvent stigmatisés.

Dans les pays voisins comme le Malawi, le Mozambique ou la Tanzanie, chaque année, ils sont des dizaines à être attaqués, amputés ou tués. Leurs membres sont ensuite utilisés pour des rituels censés apporter richesse et chance.

L’organisatrice de la soirée, Brenda Mudzimu espère que ce concours de beauté trouvera un écho. Elle rêve que l’événement devienne annuel au Zimbabwe puis qu’il s’exporte dans toute l’Afrique avant d’atteindre les quatre coins du monde".

A lire aussi :

1 Français sur 3 touché par une maladie de peau

Hôpital : un patient sur 5 souffre de complications post-opératoires en Afrique

L’acné, un facteur de risque de dépression





Retrouvez cet article sur : https://www.topsante.com/medecine/maladies-genetiques/genetique/au-zimbabwe-un-concours-miss-albinos-contre-les-prejuges-et-la-violence-624887

A lire aussi:

Voir Aussi

Une très rare maladie infantile paralysante inquiète les autorités aux Etats-Unis – Santé

Après des pics similaires en 2014 et en 2016 au même moment de l’année, la …