Accueil » Santé et Remise en forme » Cancer de la bouche : la pollution atmosphérique pourrait augmenter les risques

Cancer de la bouche : la pollution atmosphérique pourrait augmenter les risques

Cancer de la bouche : la pollution atmosphérique pourrait augmenter les risques

Les cancers de la bouche (qui touchent généralement les lèvres, l’intérieur de la bouche, le fond de la gorge, les amygdales ou encore les glandes salivaires) surviennent généralement après 40 ans, les hommes étant en moyenne plus concernés que les femmes.

Malheureusement, à l’heure actuelle, 70 % des cancers de la bouche sont diagnostiqués trop tardivement : le taux de survie à 5 ans n’est que de 50 %.

Si le tabac et l’abus d’alcool constituent les deux principaux facteurs de risque, la pollution atmosphérique pourrait également favoriser le développement d’un cancer de la bouche, selon une récente étude publiée dans le Journal of Investigative Medicine.

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont travaillé à partir de données médicales concernant 482 659 hommes âgés de 40 ans et plus, vivant à Taïwan. Celles-ci ont été mises en relation avec des relevés concernant la pollution atmosphérique réalisés dans 66 lieux de la ville en 2009.

Des métaux lourds et des molécules cancérigènes dans l’atmosphère

Entre 2012 et 2013, 1617 cas de cancer de la bouche ont été diagnostiqués parmi le groupe étudié. Sans surprise, le tabagisme (ainsi que la consommation d’une substance locale, la chique de Betel) constituait un facteur de risque majeur, mais les scientifiques ont découvert que les hommes vivant dans des endroits où le taux de particules fines était élevé présentaient également un risque de cancer accru.

Ainsi, une concentration supérieure à 40.37 ug/m3 de particules fines pouvait être associée à un risque de cancer de la bouche 43 % plus élevé – un lien qui pourrait s’expliquer, selon les scientifiques, par la présence de métaux lourds et de molécules cancérigènes parmi les particules présentes dans l’atmosphère. Des études complémentaires sont maintenant attendues.

À lire :

L’e-cigarette détruit les cellules de la bouche

Sexe oral : les hommes plus à risque de cancers que les femmes

Cancer de la bouche : le thé vert combat les cellules des tumeurs





Retrouvez cet article sur : https://www.topsante.com/medecine/cancers/cancer/cancer-de-la-bouche-la-pollution-atmospherique-pourrait-augmenter-les-risques-628666

A lire aussi:

Voir Aussi

Aliments de fêtes : ils sont aussi bons pour la santé !

Les huîtres sont très riches en oligo-éléments. Elles contiennent de l’iode, excellente pour la tyroïde, …