Accueil » Santé et Remise en forme » Capri-Sun: la marque de jus de fruits doit arrêter de cibler les enfants – Santé

Capri-Sun: la marque de jus de fruits doit arrêter de cibler les enfants – Santé

Capri-Sun: la marque de jus de fruits doit arrêter de cibler les enfants - Santé

Un marketing basé sur le mensonge

Capri-Sonne, devenue Capri-Sun mondialisation oblige, est une boisson à base de jus de fruits créée en 1969 en Allemagne, par la société Wild. La célèbre marque de jus de fruit, présente dans plus de cent pays, appartient aujourd’hui au géant Coca-Cola. Grâce à son packaging pratique, elle est souvent emportée par les enfants à l’école pour l’heure du goûter. Mais le Capri-Sun Multivitamin contient quatre morceaux de sucre, soit quasiment le double que la plupart des autres jus, et presque autant que le Coca lui-même. Mais ce que FoodWatch reproche à la marque, c’est son marketing mensonger, censé rassurer les parents. Car Capri-Sun se présente comme le compagnon de goûter idéal pour les enfants, avec la mise en avant d’une multitude de fruits présents sur son emballage. En réalité, la célèbre boisson ne contient que 12% de fruits à base de concentré et 19 grammes de sucre. Présentée comme une boisson fruitée, le Capri-Sun est en réalité une boisson très sucrée composée principalement d’arômes.

Une boisson pour les enfants ?

Malgré l’interpellation de FoodWatch, Capri-Sun n’hésite pas à réaliser des campagnes publicitaires à destination des enfants et fait régulièrement appel à des personnalités sportives pour la représenter. En 1979, c’est Mohamed Ali qui était devenu le premier porte-parole de la marque. Il avait d’ailleurs revêtut ses gants de boxe pour un spot publicitaire. Plus récemment, c’est le tennisman Jo-Wilfried Tsonga que la marque avait choisis pour la représenter. Capri-Sun avait aussi été partenaire du film Le Petit Spirou en 2017 et Pierre Lapin cette année.

Mais le plus inquiétant, c’est l’apparition d’une nouvelle mode qui a récemment vu le jour. On constate un regain d’intérêt pour cette boisson qui se manifeste notamment dans des clips de hip-hop. On peut y voir des rappeurs, un joint dans une main, un Capri-Sun dans l’autre. Une influence qui n’est pas négligeable puisque Capri-Sun arrive en tête des boissons préférées chez les jeunes et les enfants. En 2011, elle a d’ailleurs vu ses ventes progressées de 71% en grandes surface. Sachant que les ventes de Capri-Sun sont plus élevées dans les quartiers défavorisés où l’obésité est plus présente, on peut s’interroger sur la stratégie marketing de Coca-Cola qui affirme pourtant respecter la charte visant à ne pas viser des enfants de moins de douze ans. La marque, classée troisième mondiale pour les boissons de jus de fruit, en continuant ses campagnes à destination des plus jeunes, incite à la consommation excessive de sucre, au détriment de la santé.

Félicia Mauro





Retrouvez cet article sur : http://www.levif.be/actualite/sante/capri-sun-la-marque-de-jus-de-fruits-doit-arreter-de-cibler-les-enfants/article-normal-855493.html

A lire aussi:

Voir Aussi

Divorce: « Le deuil dure deux à trois ans en moyenne » – Santé

Un mariage sur trois tourne mal et 15 à 20 % de tous les divorces …