Accueil » Santé et Remise en forme » Cellules-souches : un espoir de traitement pour les crises cardiaques

Cellules-souches : un espoir de traitement pour les crises cardiaques

Cellules-souches : un espoir de traitement pour les crises cardiaques

L’infarctus du myocarde, ou plus communément appelé crise cardiaque, est lourd de conséquences. À chaque nouvelle crise, une partie du tissu musculaire meurt. Le reste garde des cicatrices plus ou moins marquées. Mais des chercheurs de l’Université allemande de Wûrzburg (en allemand Julius-Maximilians-Universität Würzburg, JMU) sont sur la voie d’un traitement pour ces tissus lésés. Autour du professeur Süleyman Ergün, chef de l’Institut d’anatomie et de biologie cellulaire à la JMU, l’équipe de chercheurs s’est concentrée sur les cellules souches découvertes dans les parois vasculaires. Ces travaux ont été publiés dans la revue Circulation Resarch.

La découverte de cellules souches dans les vaisseaux

En fait, il faut savoir que le coeur est constitué de différents types cellulaires, avec une fonction pour chacun. Par exemple, des scientifiques avaient été capables de créer des cellules cardiaques contractiles, celles qui permettent les battements en laboratoire. Mais jusqu’à présent, ils ne se doutaient pas que des cellules d’ores et déjà présentes dans les tissus cardiaques avaient elles aussi la capacité de se transformer en cellules contractiles. « Nous avons pu démontrer pour la première fois la présence de cellules souches spécialisées dans les parois vasculaires humaines, capables de se transformer en cellules musculaires cardiaques en conditions de culture » explique l’auteur principal, Süleyman Ergün . Plus précisément, ces cellules souches se nichent dans les parois des vaisseaux sanguins intracardiaques, appelés « vaisseaux coronariens ».
Mais, in vivo, il semble qu’elles ne soient pas capables de se différencier pour créer de nouvelles cellules contractiles, ce qui serait utile en cas d’infarctus par exemple pour remplacer les cellules endommagées. "Nos études ont montré que ces cellules sont intégrées dans le tissu cicatriciel et perdent ainsi leur capacité à se transformer en en cellules musculaires », développe Süleyman Ergün.

Une manipulation des cellules dans les parois vasculaires

L’idéal serait donc de "pousser" ces cellules souches à se transformer en cellules contractiles en cas d’infarctus. Et c’est justement la prouesse réalisée par Süleyman Ergün et son équipe. « Il est possible de manipuler thérapeutiquement le comportement des cellules souches dans les parois vasculaires intracardiaques afin qu’elles soient stimulées dans la régénération du tissu musculaire cardiaque détruit », continue-t-il. Les chercheurs en concluent qu’un contrôle opportun et efficace des cellules souches des vaisseaux sanguins nouvellement découvertes,  permettrait de faire un grand pas en avant dans le traitement des maladies cardiovasculaires.

Cependant, les découvertes se limitent encore aux études sur des souris en laboratoire. Des recherchent supplémentaires seront nécessaires pour approfondir les résultats obtenus, avant de pouvoir le tester chez l’Homme.
Ces travaux ont été publiés dans la revue Circulation Resarch.

À lire aussi :

  • Les symptômes de l’insuffisance cardiaque encore méconnus
  • Insuffisance cardiaque : première greffe de cellules souches réussie





Retrouvez cet article sur : https://www.topsante.com/medecine/troubles-cardiovasculaires/infarctus/cellules-souches-un-espoir-de-traitement-pour-les-crises-cardiaques-628150

A lire aussi:

Voir Aussi

Fertilité masculine : elle continue de baisser en Europe et en Amérique

Le nombre de spermatozoïdes aurait progressivement diminué chez les hommes durant ces dix dernières années. …