Accueil » Santé et Remise en forme » C'est quoi l'insuffisance rénale chronique ?

C'est quoi l'insuffisance rénale chronique ?

C'est quoi l'insuffisance rénale chronique ?

L’insuffisance rénale est dite aiguë si ce dysfonctionnement est transitoire, et chronique lorsque la destruction est irréversible, sans possibilité de guérison.

Alors que l’insuffisance rénale aiguë peut être soignée (après quelques jours, les reins retrouvent un fonctionnement normal), la forme chronique de la maladie est irréversible. Elle est provoquée par certaines maladies comme le diabète ou l’hypertension… qui détruisent progressivement les différentes structures rénales.

Il existe cinq stades de la maladie jusqu’au stade terminal. A ce stade, la capacité de filtration est inférieure à 15 % de la normale pour l’ensemble des reins. Cela nécessite d’envisager une technique de remplacement de la fonction rénale : soit par dialyse soit avec une transplantation rénale (plus communément appelée greffe de rein).

Comment ça se passe la dialyse ?

Quand les reins ne fonctionnent plus, les déchets s’accumulent dans le sang. La dialyse rénale consiste à filtrer ce sang à l’aide d’un rein artificiel. C’est ce qu’on appelle l’hémodialyse. Cela permet de remplacer la fonction d’épuration des reins via un circuit extracorporel. Elle a lieu en général par séances de 4 heures trois fois par semaine.

Dans certains cas on fait la dialyse au niveau du péritoine, c’est ce qu’on appelle la dyalise péritonéale.

En France, 10 000 personnes démarrent une dialyse chaque année.

Quand faut-il faire une greffe ?

La transplantation consiste à remplacer les reins malades par un rein sain. La greffe de rein est le meilleur traitement de l’insuffisance rénale chronique terminale car elle améliore la survie et permet de mener une vie normale.

Toutefois, le délai entre l’inscription sur la liste des receveurs et l’opération peut varier de 9 mois à plus de 4 ans selon les régions et selon le groupe sanguin.

La greffe de rein peut se faire post-mortem ou à partir d’un donneur vivant (le plus souvent un membre de la famille ou un proche). En 2016, les candidats à la greffe de rein enregistrés sur la liste nationale d’attente étaient près de 18 000 (soit 78% des receveurs, tous organes confondus). Plus de 3600 greffes de rein ont été réalisées, dont 576 grâce au don du vivant d’un proche.

Source : Inserm

A lire aussi : Témoignage : j’ai donné un rein à mon fils

Témoignage : je fais ma dialyse moi-même à la maison





Retrouvez cet article sur : https://www.topsante.com/medecine/troubles-urinaires/insuffisance-renale/c-est-quoi-l-insuffisance-renale-chronique-621890

A lire aussi:

Voir Aussi

« On craint les addictions, mais on vend de l’alcool dans les stations-service » – Santé

Alcoolisme, tabagisme, consommation de drogues et de médicaments, mais aussi dépendance aux jeux vidéo et …