Accueil » Santé et Remise en forme » Des médecins appellent à un meilleur dépistage de l'apnée du sommeil chez l'enfant

Des médecins appellent à un meilleur dépistage de l'apnée du sommeil chez l'enfant

Des médecins appellent à un meilleur dépistage de l'apnée du sommeil chez l'enfant

Au moins 5% des enfants sont touchés par des formes modérées à sévères d’apnée du sommeil. Or, si le grand public est bien sensibilisé à ce trouble de la ventilation nocturne chez l’adulte, peu connaissent que le phénomène concerne aussi les jeunes générations. Pour sensibiliser à cette problématique un collectif de médecins signe une tribune sur Le Monde. Ils alertent sur la nécessité d’améliorer le diagnostic et la prise en charge de l’apnée du sommeil chez l’enfant. Les médecins s’inquiètent de l’augmentation des cas d’apnée du sommeil (actuellement de 4 %) chez le jeune public en raison du mode de vie actuel. "Il est à craindre que ces chiffres grimpent, les facteurs de risque de cette pathologie étant en augmentation constante dans notre société". Dans leur viseur, des facteurs de risque "accessibles à la prévention" tels que le tabagisme passif, la malbouffe et la sédentarité qui favorisent le surpoids, ou encore le nez bouché.

"L’hypertrophie des végétations et des amygdales, les antécédents familiaux d’apnées du sommeil, l’asthme et les allergies, en lien direct avec l’aggravation de la pollution de l’air" constituent d’autres facteurs de risque pointés du doigt qui devraient conduire à un dépistage selon les médecins. "Les nez des tout-petits coulent, se bouchent et lorsque ces enfants respirent par la bouche, la nuit et parfois même en journée, la croissance de tout le massif facial s’en trouve perturbée, créant des dysfonctionnements qui vont perdurer, et faire le lit des apnées du sommeil de l’adulte" précisent les médecins sur Le Monde.

Une grande cause nationale

Le collectif appelle à faire de ce problème de santé publique une "grande cause nationale".

L’apnée du sommeil, également appelé syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS), est un trouble de la ventilation nocturne dû à la survenue anormalement fréquente de pauses respiratoires qui peuvent durer de 20 à 30 secondes. On estime que 4 % de la population française est touchée par le SAHOS. Ce trouble a des répercussions sur le quotidien, affectant la concentration et pouvant entraîner des troubles de la mémoire et de la concentration ainsi que des troubles de l’humeur.

Lire aussi

L’usage du cannabis médical est déconseillé pour traiter l’apnée du sommeil

Un implant électrique pour traiter l’apnée du sommeil





Retrouvez cet article sur : https://www.topsante.com/medecine/troubles-du-sommeil/apnee-du-sommeil/des-medecins-appellent-a-un-meilleur-depistage-de-l-apnee-du-sommeil-chez-l-enfa-629341

A lire aussi:

Voir Aussi

La pornographie peut-elle améliorer la sexualité ?

Avec l’âge, il est normal que la libido soit moins « pressante », que l’érection …