Accueil » Santé et Remise en forme » Deux patients décèdent après une greffe d'un donneur atteint d'herpès

Deux patients décèdent après une greffe d'un donneur atteint d'herpès

Deux patients décèdent après une greffe d'un donneur atteint d'herpès

Deux jeunes patients espagnols sont décédés à l’hôpital Virgen del Rocio de Séville (Espagne) victimes d’une infection au virus de l’herpès simplex (VHS). Les victimes, une jeune femme de 22 ans et un adolescent de 15 ans, ont reçu des reins séparés du même donneur infecté par le virus de l’herpès simplex. Selon un communiqué de l’hôpital repris par le quotidien espagnol El Pais, la transplantation des deux reins a été réalisée le 30 juin et s’était déroulée sans problème. "Les deux patients ont présenté une bonne évolution au cours des premiers jours, bien que leur récupération ait été peu de temps après interrompue par une infection fulgurante causée par le VSH", précise El Pais.

L’hôpital a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de ces décès. Ces cas sont qualifiés d’ "absolument exceptionnels" par la directrice l’Organisation nationale des greffés (ONT), Beatriz Dominguez qui soutient l’hôpital. "Chaque année, plus de 130 000 greffes sont effectuées dans le monde et nous n’avons trouvé que 10 cas similaires depuis les années 70", observe-t-elle au quotidien espagnol. L’ONT tient à rappeler que virus de l’herpès est très répandu et que "près de 70% de la population est déjà infectée et (naturellement) protégée contre le virus" selon l’OMS. Reste que les deux jeunes receveurs des reins contaminés par le virus n’étaient naturellement pas immunisés contre le VHS.

La mère d’une victime met en cause l’hôpital

L’établissement hospitalier assure avoir respecté les protocoles en vigueur. "Les professionnels ont appliqué avec la plus grande rigueur les recommandations internationales pour éviter la transmission de maladies pendant la greffe et les protocoles de l’ONT". "Le virus", poursuit l’hôpital, "n’a pas pu être détecté en l’absence de données cliniques pouvant suggérer son existence".

Des déclarations qui ne convainquent pas les parents des victimes. La mère de la jeune femme décédée accuse l’hôpital de ne pas avoir pris toutes les mesures nécessaires pour prévenir la contamination.

Le parquet d’Andalousie, saisie par une association de patients, pourrait ouvrir une enquête pour déterminer les responsabilités dans cette affaire.

En juin 2018 en France, une jeune femme a obtenu réparation auprès du CHRU de Besançon pour avoir été greffée d’un rein cancéreux en 2007. Le tribunal administratif a estimé le préjudice subi à 58 000 euros.

Lire aussi

Greffe du rein : mieux vaut vivre à Caen qu’à Paris

4 façons douces de soigner l’herpès labial

L’herpès génital pendant la grossesse favoriserait l’autisme





Retrouvez cet article sur : https://www.topsante.com/medecine/votre-sante-vous/greffe-et-dons/deux-patients-decedent-apres-une-greffe-d-un-donneur-atteint-d-herpes-629110

A lire aussi:

Voir Aussi

Thé ou café? Les goûts déterminés par la génétique – Santé

« L’étude a utilisé un échantillon très large » pour montrer que « la perception de l’amertume influence …