Accueil » Santé et Remise en forme » Deux semaines d'inactivité suffisent à déclencher les symptômes du diabète

Deux semaines d'inactivité suffisent à déclencher les symptômes du diabète

Deux semaines d'inactivité suffisent à déclencher les symptômes du diabète

Selon les statistiques des centres de contrôle et de prévention des maladies, plus de 30 millions d’Américains ont le diabète et plus de 84 millions sont prédiabétiques. C’est-à-dire qu’ils ont des caractéristiques (comme l’âge, le poids, le sexe, la glycémie, l’activité physique, etc.) favorisant grandement l’apparition d’un diabète de type 2, mais les symptômes ne sont pas encore assez importants pour poser le diagnostic. Des chercheurs de l’Université Mcmaster (Canada) viennent de montrer que, chez ce genre de personne, une inactivité de seulement deux semaines suffisait à faire apparaître les symptômes du diabète. Leur recherche a été publiée dans The Journals of Gerontology.

Il a été demandé aux participants de ne pas dépasser les 1000 pas par jour. Cela équivaut à un confinement à la maison en raison, par exemple, d’une maladie. Leur activité a été mesurée à l’aide de podomètres et de moniteurs spécialisés, tandis que les chercheurs ont testé leur glycémie et prélevé des échantillons de sang pendant les deux semaines d’expériences.

Des conséquences qui durent dans le temps

L’étude s’est portée sur des personnes âgées, en surpoids, et donc susceptible de développer facilement un diabète de type 2. Les chercheurs ont découvert qu’une brusque et brève période d’inactivité accélérait l’apparition de la maladie et faisait grimper le taux de glycémie chez les patients prédiabétiques. Plus inquiétant encore, l’organisme de certains patients n’arrivait pas à récupérer après deux semaines où l’activité physique était revenue à la normale. Les chercheurs ont également noté une réduction de la masse musculaire squelettique, de la force et une apparition rapide de la résistance à l’insuline.

" Nous nous attendions à constater que les participants à l’étude deviendraient diabétiques pendant la période d’inactivité, mais nous avons été surpris de constater qu’ils ne retournaient pas à un état plus sain lorsqu’ils sont revenus à une activité normale ", a déclaré dans un communiqué Chris McGlory, auteur principal de l’étude. Cela montre que des personnes âgées, et en surpoids, qui connaissent des périodes d’inactivité physique en raison de maladie, d’hospitalisation et de repos au lit, par exemple, sont plus susceptibles d’en subir les conséquences. " Pour que les personnes âgées prédiabétiques retrouvent leur santé métabolique et préviennent des périodes d’inactivité, des stratégies telles que la réadaptation active, des changements alimentaires et peut-être des médicaments pourraient être utiles ", conclut Chris McGlory.

A lire aussi :

Il n’y a pas 2 types de diabète… mais 5 !

On vous l’a déjà dit : rester assis plus de 7h par jour est mauvais pour la santé





Retrouvez cet article sur : https://www.topsante.com/medecine/maladies-chroniques/diabete/deux-semaines-d-inactivite-suffisent-a-declencher-les-symptomes-du-diabete-627274

A lire aussi:

Voir Aussi

Thé ou café? Les goûts déterminés par la génétique – Santé

« L’étude a utilisé un échantillon très large » pour montrer que « la perception de l’amertume influence …