Accueil » Santé et Remise en forme » En Chine, des centres de luxe pour se reposer après un accouchement

En Chine, des centres de luxe pour se reposer après un accouchement

En Chine, des centres de luxe pour se reposer après un accouchement

Cours de yoga, salon de massage, nounou attitrée, chefs disponibles à tout moment… Il ne s’agit pas ici d’un hôtel 5 étoiles mais bien d’un centre de repos post-natal de Shangai. En Chine, la tradition veut qu’une femme qui vient d’accoucher passe un mois avec son bébé confinée et bichonnée. La jeune maman doit limiter les efforts, ne pas s’exposer aux courants d’air et éviter les aliments épicés.

Si elles restent souvent chez elles, les centres spécialisés se multiplient et offrent un service de luxe pour des séjours mensuels de 70 000 yuans soit environ 9400 euros.Yu Xueting, 34 ans a choisi cette option après la naissance de son petit Kangkang. "On préférait trouver une structure professionnelle pour s’occuper de notre bébé. On n’avait pas d’expérience dans ce domaine", a-t-elle expliqué à l’AFP.

Tout est organisé pour veiller au repos post-natal. Des infirmiers, soignants et coach veillent au bien-être de la maman et son enfant, une nounou dort dans la même chambre qu’eux. Un studio photo immortalise les premiers instants de l’enfant. On apprend même aux femmes à s’occuper de leur enfant, et d’elles-mêmes par la même occasion. Les pères sont les bienvenus pour séjourner dans l’établissement mais se contentent en général de visites.

Une demande de plus en plus forte

Yu Xueting voit ce séjour comme une manière de "libérer la famille". "Si on ramène tout de suite le bébé à la maison, personne ne pourra passer de bonnes nuits. J’ai un congé maternité, donc pour moi ça va, mais mon mari doit aller travailler tous les jours", résume-t-elle.

La tradition du repos post-natal remonte à 2000 ans avant J.C. comme le rappelle Elizabeth Hui-Choi, maître de conférence à l’Ecole d’infirmiers de l’Université de Hong Kong. Les femmes devaient suivre un régime spécial et des soins pour assurer leur bonne santé et celle de l’enfant en évitant toute action susceptible de bouleverser l’équilibre thermique et spirituel du corps.

Selon le Legal Daily, journal étatique chinois, le nombre de centres a fortement augmenté ces dernières années. Alors qu’il n’y en avait que quelques dizaines en 2000, ils étaient plus de 4000 en 2017. Une hausse qui peut s’expliquer par le fait que les Chinoises font davantage d’études et ont donc leur premier enfant plus tard, les grands-parents étant donc plus âgés ont moins de faciliter à les aider. L’élévation rapide du niveau de vie ces 30 dernières années permet aussi de pouvoir se payer ce type de séjours. Enfin, l’assouplissement de la politique de limitation des naissance en 2015 a également joué.

A lire aussi :

Un test pour détecter une naissance prématurée

La césarienne augmente les risques pour la santé

Accouchement : les actes médicaux les plus pratiqués près de chez vous





Retrouvez cet article sur : https://www.topsante.com/maman-et-enfant/accouchement/apres-l-accouchement/en-chine-des-centres-de-luxe-pour-se-reposer-apres-un-accouchement-626363

A lire aussi:

Voir Aussi

Fertilité masculine : elle continue de baisser en Europe et en Amérique

Le nombre de spermatozoïdes aurait progressivement diminué chez les hommes durant ces dix dernières années. …