Accueil » Santé et Remise en forme » Enfants : un sur deux se retient d'aller aux toilettes à l'école

Enfants : un sur deux se retient d'aller aux toilettes à l'école

Enfants : un sur deux se retient d'aller aux toilettes à l'école

À l’occasion de la Journée mondiale des toilettes ce 19 novembre, l’entreprise spécialisée dans les produits d’hygiène et de santé Essity publie un sondage sur les toilettes à l’école primaire. Ces résultats, relayés par Le Figaro, pointent une affaire de santé publique, puisque plus d’un enfant sur deux se retient volontairement de se rendre au petit coin en milieu scolaire. Or se retenir peut provoquer des problèmes de santé plus ou moins graves.

Pour ce sondage, réalisé par Ipsos, plus de 1 000 parents de 502 enfants âgés de 6 à 11 ans ont été interrogés pour recueillir leurs perceptions des toilettes à l’école. Selon les adultes, 58 % des enfants ont remarqué des problèmes en ces lieux, comme le manque de papier toilette, d’hygiène, l’absence de savon… Pour d’autres, la gêne est due au manque d’intimité. Ainsi, 68 % auraient élaboré des stratégies pour ne pas se rendre aux cabinets, tels que ne pas boire ou se retenir. Quand ils n’ont d’autre choix, ils évitent d’y aller pendant la récréation mais plutôt pendant les moments de cours.

Ne pas se retenir, une nécessité pour la santé

Pourtant, cela peut conduire à de graves conséquences. Ne pas évacuer régulièrement les urines ou les selles peut aggraver les calculs rénaux, provoquer de graves infections urinaires, des cystites, de la fièvre, des frissons, des douleurs et crampes au ventre, une constipation, une dilatation de la vessie qui stocke les déchets dont le corps n’a plus besoin… Sans compter l’anxiété liée à la peur d’accidents ou la difficulté à se concentrer du fait de l’envie intense de se rendre aux toilettes.

Rappelons également qu’une vessie ne peut contenir qu’un quart de l’eau bue quotidiennement, puisqu’elle peut en moyenne récolter jusqu’à 440 mL de liquide. Huit verres d’eau par jour équivalent déjà à 1 890 ml. Son évacuation fréquente est nécessaire au moins cinq à six fois par jour, selon l’Association française d’urologie. Il est donc important de rappeler aux enfants les dangers de se retenir. Or selon le sondage Essity, 83 % des parents n’abordent pas la question avec eux.

Le Figaro rappelle qu’à l’échelle de la planète, ces difficultés peuvent être relativisées. Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), un tiers de l’humanité n’a pas pas accès à un assainissement de base approprié, y compris des toilettes. Seules 66 % des écoles dans le monde disposent par ailleurs de ces dernières. La situation française n’en reste cependant pas moins préoccupante.

À lire aussi :

  • Une adolescente meurt en raison d’une phobie des toilettes
  • Insolite : 80% des femmes boudent les toilettes publiques





Retrouvez cet article sur : https://www.topsante.com/maman-et-enfant/enfants/sante-des-enfants/enfants-un-sur-deux-se-retient-d-aller-aux-toilettes-a-l-ecole-629277

A lire aussi:

Voir Aussi

Osez l'amour romantique

Nous sommes devenus trop craintifs en amour. Trop frileux, trop critiques, trop rationnels. Il est …