Accueil » Santé et Remise en forme » Fat shaming: le poison insidieux de la grossophobie – Santé

Fat shaming: le poison insidieux de la grossophobie – Santé

Fat shaming: le poison insidieux de la grossophobie - Santé

Mon enfant ne peut pas regarder Peppa Pig sur Netflix. Je l’ai retiré de la liste ». Avec ce simple message, une mère, qui ne se doutait de rien, a récemment provoqué une discussion houleuse sur le groupe Babbel de Mona, un groupe Facebook axé sur la parentalité. Le style de dessin est rudimentaire – amateurs de perspectives correctes passez votre chemin – et Peppa est plutôt du genre bruyant et autoritaire. Pas de quoi réveiller la censure. Mais voilà, il semble que Peppa n’arrête pas de faire remarquer à son père son excès de poids. Comme dans cet épisode où Papa Pig propose de plonger dans la piscine et que sa fille lui dit: « Papa tu es fou, ton ventre est bien trop gros. » Voilà un bel exemple de grossophobie, s’est-on écrié sur de nombreux sites anglo-saxons. Heureusement, Papa Pig n’en a cure et plonge dans l’eau avec la grâce d’un cygne.





Retrouvez cet article sur : http://www.levif.be/actualite/sante/fat-shaming-le-poison-insidieux-de-la-grossophobie/article-normal-986975.html

A lire aussi:

Voir Aussi

Une très rare maladie infantile paralysante inquiète les autorités aux Etats-Unis – Santé

Après des pics similaires en 2014 et en 2016 au même moment de l’année, la …