Accueil » Actualité » Ignazio Cassis efface des tweets envoyés avant son accession au Conseil fédéral

Ignazio Cassis efface des tweets envoyés avant son accession au Conseil fédéral

Le conseiller fédéral Ignazio Cassis a modifié son profil dans les réseaux sociaux depuis son accession au gouvernement. Le ministre des Affaires étrangères a ainsi supprimé des centaines de messages sur Twitter, notamment des déclarations concernant l’UE.

Le compte Twitter d’Ignazio Cassis, @ignaziocassis, comptait encore le 17 décembre 580 messages, a rapporté jeudi soir le Tages-Anzeiger sur son site internet. Après le coup de balai jeudi, 90% d’entre eux ont disparu et il n’en restait plus que 43. Le PLR tessinois a rejoint le réseau social en mars 2011. En consultant le site internet Politwoops, qui répertorie et conserve tous les tweets des politiciens, on peut constater que des centaines d’entre eux ont disparu du compte officiel.

«Brexit, Grexit, Quitaly»

Parmi eux figure un message diffusé en juin 2016 après la décision du Royaume-Uni de sortir de l’Union européenne (UE). Utilisant un jeu de mots, l’ancien conseiller national écrivait: «Brexit, Grexit, Quitaly et Endenemark? AdiEU tout le monde!» A la tête du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) depuis le début de novembre, Ignazio Cassis doit désormais gérer l’important et épineux dossier européen.

Le DFAE explique ce coup de balai par le fait qu’Ignazio Cassis a décidé de conserver ses comptes dans les médias sociaux comme comptes officiels en tant que conseiller fédéral. Les tweets datant d’avant son accession au Conseil fédéral n’ont rien à faire avec sa fonction actuelle, précise le département dans le Tages-Anzeiger. Le compte Facebook de d’Ignazio Cassis doit également subir un nettoyage.





Retrouvez cet article sur : https://www.letemps.ch/suisse/2017/12/29/ignazio-cassis-efface-tweets-envoyes-accession-conseil-federal

A lire aussi:

Voir Aussi

Maisie Williams, alias Arya Stark, connaît la fin de la série

SÉRIES – De la chance ou une promo bien huilée? Va savoir, mais l’animateur Jimmy …