Accueil » Santé et Remise en forme » La nourriture méditerranéenne réduirait les risques de dépression – Santé

La nourriture méditerranéenne réduirait les risques de dépression – Santé

La nourriture méditerranéenne réduirait les risques de dépression - Santé

Des chercheurs ont analysé la manière dont notre alimentation peut affecter notre santé mentale. Selon certains résultats, les plats méditerranéens pourraient aider à prévenir la dépression, annonce The Independent. L’équipe de l’University College London, s’est penchée sur les habitudes alimentaires de 36 000 personnes dans cinq pays – l’Australie, la France, l’Espagne, les États-Unis et le Royaume-Uni. Les scientifiques ont alors relevé divers cas similaires dans le monde entier.

« On a remarqué une association entre l’adhésion à un régime méditerranéen et une diminution du risque d’inflammation et donc à un risque plus faible de dépression « , expliquent-ils dans la revue scientifique Molecular Psychiatry.

33% moins susceptible de tomber en dépression

L’inflammation est une réponse immunitaire de notre corps. Elle est souvent due au stress ou à notre alimentation. Dans ce cas-ci, manger des aliments gras et sucrés, et boire trop d’alcool sont les principales causes d’une inflammation.

Au contraire, les plats riches en légumes, fruits, légumineuses et noix ont tendance à réduire le risque d’inflammation. Leur taux élevé en fibres, vitamines, minéraux et de polyphénols antioxydants forme une protection naturelle.

D’après les chercheurs, les personnes qui suivent de plus près le régime méditerranéen classique étaient 33% moins susceptibles de développer une dépression.

« Un régime pro-inflammatoire peut induire une inflammation systémique, ce qui peut augmenter directement le risque de dépression« , a déclaré le Dr Camille Lassale de l’UCL. « Il existe également des preuves qui montrent que la relation entre l’intestin et le cerveau joue un rôle clé dans la santé mentale et que cet axe est modulé par les bactéries gastro-intestinales, qui peuvent être modifiées par notre alimentation.« 

La nourriture méditerranéenne réduirait les risques de dépression

© Getty Images/iStockphoto

Un grand « mais »…

Même si leur recherche a été menée dans cinq pays, d’autres universitaires ont pourtant contesté les résultats. Les habitudes alimentaires de chacun varient à tel point qu’il est difficile de mener des essais concluants sur un nombre aussi important de personnes.

D’après le docteur Tasnime Akbaraly, de l’Inserm (France), coauteur de l’étude, à défaut de pouvoir réellement prouver l’efficacité d’un certain type d’alimentation sur la santé mentale, « il existe désormais de solides arguments en faveur de la prise en compte du régime alimentaire dans la médecine psychiatrique.« 

« Ceci est d’une grande importance au niveau du patient, mais aussi au niveau de la santé publique, en particulier dans un contexte où une mauvaise alimentation est aujourd’hui reconnue comme la principale cause de décès prématuré dans les pays à revenu moyen et élevé « , a-t-il encore ajouté.

Pour les chercheurs, la seule véritable manière de prouver l’existence de liens entre l’alimentation méditerranéenne et la santé mentale serait de mener de vastes essais sur des personnes directement à risque de dépression.





Retrouvez cet article sur : http://www.levif.be/actualite/sante/la-nourriture-mediterraneenne-reduirait-les-risques-de-depression/article-normal-1033149.html

A lire aussi:

Voir Aussi

Une très rare maladie infantile paralysante inquiète les autorités aux Etats-Unis – Santé

Après des pics similaires en 2014 et en 2016 au même moment de l’année, la …