Accueil » Santé et Remise en forme » Le ventilateur n’est pas sans danger – Santé

Le ventilateur n’est pas sans danger – Santé

Le ventilateur n

Cet appareil, qui en ce moment est en rupture de stock dans de nombreuses enseignes, n’est pas sans danger. S’il est allumé toute la nuit, il peut même être nocif pour la santé.

La brise qui s’échappe d’un ventillateur a un effet asséchant, entraînant de nombreux désagréments. L’air souvent froid et sec qu’il produit dessèche peau, gorge, yeux en particulier pour ceux qui dorment la bouche ou les yeux entrouverts. En réaction, le corps va augmenter sa production de mucus ce qui va entraîner nez bouché et mal de tête. Le dessèchement de la gorge et du nez va aussi les fragiliser provoquant sinusite, laryngite, crise d’asthme ou encore extinction de voix. Autant de maux dont le nombre explose en ce moment.

Si l’air sec est en partie responsable de cette épidémie, les virus sont aussi aidés par les variations de température qu’entraîne l’utilisation de ce genre d’appareil. Ces oscillations fragilisent le corps, le rendant plus perméable aux agressions.

Les palmes de l’appareil vont aussi faire voleter le pollen et la poussière. De quoi augmenter la pollution de l’air et incommoder encore davantage les asthmatiques et les allergiques.

Enfin, si le ventilateur est placé trop près du corps, il peut entraîner crampes, torticolis et raideurs musculaires.

Astuces pour bien utiliser son ventilateur

Si l’on doit absolument éviter de le laisser allumer toute la nuit, il ne doit pas être banni pour autant, car il permet une meilleure circulation de l’air et donc d’aérer correctement votre chambre, un élément essentiel pour un sommeil de qualité. Par ailleurs, il produit ce qu’on appelle un bruit « blanc » qui facilite l’endormissement.

On évitera par contre de le diriger directement sur soi et l’on optera de préférence pour un modèle pivotant et avec minuterie (pour ceux qui n’en ont pas, il existe des prises avec une minuterie). On veillera aussi à nettoyer régulièrement les palmes pour éviter tout dépôt de poussière.

Voici comment éviter que votre maison ne se transforme en fournaise

– Bien fermer ses volets. Une technique éculée, mais qui a fait ses preuves. Il faut néanmoins aussi fermer ses fenêtres.

– La meilleure façon de limiter la chaleur est d’éviter d’ouvrir et de fermer les fenêtres. Cela paraît un peu simpliste comme ça, mais tant qu’il fait plus chaud dehors cela ne sert à rien d’ouvrir les fenêtres, même pour créer un courant d’air. Aérez donc plutôt la nuit ou tôt le matin.

– Si une pièce est plus chaude qu’une autre, fermez la porte qui les sépare. Le chaud allant toujours vers le froid, il faut se concentrer sur les pièces les moins isolées.

– Pendez un drap mouillé devant votre fenêtre pour rafraîchir la pièce ou humidifiez vos voilages. Placer un bac d’eau glacée ou froide ou encore un linge humide devant votre ventilateur aura un effet similaire.

– Vos appareils ménagers dégagent de la chaleur. Pensez donc à tous les débrancher. Tout comme il est plus judicieux d’éviter d’utiliser le four ou l’aspirateur.

– Mouillez votre sol tous les matins si vous avez du carrelage. L’effet d’évaporation rafraîchira la pièce. Faites de même pour vos terrasses le soir.

– Une plante dégage de l’humidité et absorbe de la chaleur. Si l’effet n’est pas immédiat, c’est néanmoins une utile alliée.





Retrouvez cet article sur : http://www.levif.be/actualite/sante/le-ventilateur-n-est-pas-sans-danger/article-normal-873291.html

A lire aussi:

Voir Aussi

Thé ou café? Les goûts déterminés par la génétique – Santé

« L’étude a utilisé un échantillon très large » pour montrer que « la perception de l’amertume influence …