Accueil » Santé et Remise en forme » Les hommes sont mieux protégés génétiquement contre la leucémie – Santé

Les hommes sont mieux protégés génétiquement contre la leucémie – Santé

Les hommes sont mieux protégés génétiquement contre la leucémie - Santé

Ce gène ne se trouve que sur le chromosome Y, gène de la masculinité lors de la procréation. Jusqu’à présent, il n’avait qu’une seule mission : porter des informations génétiques qui conduisent un embryon à se développer comme un foetus mâle plutôt que femelle. Des scientifiques lui ont aujourd’hui trouvé un possible nouveau rôle : protéger contre le cancer.

Ce gène semble en effet offrir protection contre une forme agressive de leucémie : la leucémie myéloïde aiguë (LMA). Des chercheurs du Wellcome Sanger Institute à l’université de Cambridge ont annoncé que leurs découvertes pourraient changer la façon dont le chromosome Y est vu et pourraient aussi conduire à de nouveaux traitements.

Mise au point sur le cancer

En Belgique, plus de 1 600 nouveaux cas de leucémies, tous types confondus, sont enregistrés chaque année, annonce la Fondation contre le Cancer sur son site internet. Il s’agirait du 9e cancer le plus fréquent en Belgique. La LMA en particulier est davantage découverte chez les adultes. Cette forme de cancer du sang agressif se caractérise par « la production de grandes quantités de cellules anormales qui envahissent la moelle osseuse pour se répandre ensuite dans la circulation sanguine et le système lymphatique« , explique encore la Fondation.

Les traitements traditionnels pour la maladie sont restés inchangés depuis des décennies et seulement 20% des patients survivent cinq ans après le diagnostic, révèle The Independent. En 2010 cependant, des chercheurs de l’Hôpital universitaire d’Anvers (UZA) ont réussi pour la première fois à développer un vaccin thérapeutique efficace contre la leucémie aiguë. « Il s’agit d’un vaccin personnalisé sur base des cellules de défense des patients« , révélaient les professeurs Viggo Van Tendeloo et Zwi Berneman à l’époque, dans des propos rapportés par la RTBF.

L’UTX et l’UTY ont un rôle dans la LMA

Chez les femmes, on retrouve deux chromosomes X alors que les hommes possèdent un Y et un X. Les chromosomes X et Y ont de nombreuses similitudes dans leurs gènes, mais un petit nombre d’entre eux, dont le gène UTY, ne se trouvent que sur le chromosome Y.

L’équipe de chercheurs s’est alors tourné vers un gène présent tant chez l’homme que la femme, l’UTX du chromosome X, qu’ils ont étudié dans des cellules humaines et chez les souris afin d’essayer de comprendre son rôle dans la LMA.

Résultat : la perte de l’UTX, connu pour muter dans de nombreuses tumeurs, accélère le développement de la LMA. Le gène, lorsqu’il est sain, jouerait en effet un rôle clé dans la coordination des protéines cellulaires et l’expression des gènes.

Quel rôle joue donc l’UTY dans le développement du cancer ? Les chercheurs ont découvert que ce gène protégeait les souris mâles qui manquent d’UTX contre le développement de la LMA. Il remplacerait l’UTX pour prévenir la croissance incontrôlée des cellules.

La LMA et d’autres types de cancers

L’étude a montré que dans la LMA et dans plusieurs autres cancers, la perte d’UTX entraînait une perte d’UTY, ce qui signifie que le rôle de suppresseur du cancer s’étend au-delà de la LMA. De la même manière, les hommes, en vieillissant, « perdent souvent le chromosome Y de leurs cellules« , explique le professeur Brian Huntly, de l’Université de Cambridge. « Notre étude renforce l’argument selon lequel la perte du chromosome Y peut augmenter le risque de cancer et décrit un mécanisme sur la façon dont cela peut arriver« , continue-t-il.

Cette découverte est donc importante dans l’étude et la recherche contre le cancer. Elle pourrait éventuellement mener les scientifiques à développer de nouvelles formes de traitement. Dans The Independent, le Dr Alasdair Rankin, directeur de recherche à l’association humanitaire Bloodwise, explique que « la recherche aide à construire une image plus complète de ce qui ne va pas génétiquement lorsque cette leucémie très agressive se développe. Comprendre ce processus est la clé du développement de médicaments ciblés contre la LMA« .

Chavagne Mailys





Retrouvez cet article sur : http://www.levif.be/actualite/sante/les-hommes-sont-mieux-proteges-genetiquement-contre-la-leucemie/article-normal-836885.html

A lire aussi:

Voir Aussi

Cette école a remplacé les heures de colle par des séances de méditation… et ça marche !

Les vertus humaines et pédagogiques d’une heure de colle étant inexistantes, ce type de punition est …