Accueil » Santé et Remise en forme » Les trotteurs, un jouet dangereux pour les bébés

Les trotteurs, un jouet dangereux pour les bébés

Les trotteurs, un jouet dangereux pour les bébés

Faut-il bouder les trotteurs ? Oui, répondent les pédiatres de l’Académie américaine de pédiatrie qui militent pour l’interdiction de ce "déambulateur" pour bébé. Une enquête parue dans la revue Pediatrics devrait alimenter cette fronde américaine anti "youpala", autre nom donné à ce siège sur roulettes qui aide bébé à marcher. Les chercheurs de l’hôpital international des enfants de Columbus (Ohio) ont étudié les traumatismes liés à ces jouets chez les enfants de moins de 15 mois traités dans les services d’urgence des États-Unis.

Les statistiques mettent clairement en avant les risques de blessures liés au trotteur. De 1990 à 2014, environ 230 676 enfants de moins de 15 mois ont été traités pour des blessures liées aux trotteurs. Les principales blessures ont été observées à la tête ou au cou (90,6%) majoritairement après une chute dans les escaliers. Parmi les petits patients admis à l’hôpital, 37,8% des bébés avaient une fracture du crâne. Parmi les blessures également relevées figurent des lésions cérébrales, des brûlures, des intoxications et des noyades. "Les [youpalas] pour bébés procurent une mobilité accrue à ce groupe d’âge, ce qui les expose souvent à des situations dangereuses", constatent les auteurs. Si celles-ci se produisent souvent lorsque l’enfant descend les escaliers en étant dans le trotteur, les chercheurs pointent d’autres dangers: "les trotteurs permettent également aux jeunes enfants d’accéder à des environnements et à des objets qu’ils ne pourraient peut-être pas atteindre autrement. Cela peut entraîner des blessures de proximité, par exemple en touchant une porte du four chaude, en saisissant des objets pointus ou en ingérant des produits ménagers" relèvent encore les auteurs.

De 1990 à 2003, les blessures et les blessures liées à la chute des escaliers ont fortement diminué (de respectivement 84,5% et 91 %). Le nombre annuel moyen de blessures a continué à baisser de 22,7% après 2010, date de mise en œuvre d’une réglementation obligatoire aux Etats-Unis (obligation d’un frein et une largeur du trotteur plus importante). Malgré cette tendance à la baisse, "les trotteurs pour bébés demeurent une source de blessures importante et évitable chez les jeunes enfants", concluent les chercheurs qui soutiennent leur interdiction aux Etats-Unis.

Appel à la vigilance des parents

En France, le trotteur n’est pas interdit. En 2004, le débat autour de sa dangerosité était monté jusqu’au Sénat. Celui-ci avait estimé que les parents sont informés "des risques spécifiques liés à l’utilisation de ce produit" et qu’il est "de leur responsabilité d’exercer une surveillance et en particulier d’interdire l’accès aux endroits dangereux notamment au moyen de barrières de sécurité disponibles sur le marché". Et de conclure : "Interdire les trotteurs ne supprimera pas le risque qu’un enfant puisse tomber dans les escaliers dès qu’il commencera à se déplacer que ce soit en rampant, en marchant ou en roulant grâce à un trotteur".

Lire aussi

Pieds nus, c’est mieux pour apprendre à marcher

Encore trop de glyphosate dans les couches pour bébés

Aux Etats-Unis 3500 nourrissons meurent chaque année dans leur sommeil





Retrouvez cet article sur : https://www.topsante.com/maman-et-enfant/bebe/sante-de-bebe/les-trotteurs-un-jouet-dangereux-pour-les-bebes-628244

A lire aussi:

Voir Aussi

Les préservatifs remboursés par la Sécu disponibles en pharmacie

Depuis ce lundi 10 décembre, les professionnels de santé peuvent prescrire sur ordonnance des préservatifs …