Accueil » Santé et Remise en forme » « Nous attendons énormément du pénis. À tort » – Santé

« Nous attendons énormément du pénis. À tort » – Santé

"Nous attendons énormément du pénis. À tort" - Santé

La plupart des questions que les hommes posent quand ils viennent me consulter sont relatives à leur pénis. Ils se demandent s’ils utilisent correctement leur sexe et ce qui est « normal ». Ces incertitudes les poussent à envoyer des photos de leur sexe en espérant que le destinataire confirme que leur verge est satisfaisante.

Cette fixation sur le pénis n’est pas un problème exclusivement masculin. Les attentes des femmes sont également (trop) élevées envers le pénis. La verge doit avoir la bonne taille, mais elle ne peut pas non plus être trop grande. Et si, par hasard, elle restait trop molle, c’est « la preuve qu’il ne nous aime et ne nous désire pas assez ». Or si de telles exigences ne sont guère surprenantes, elles sont aussi néfastes pour la vie sexuelle.

Notre société accorde beaucoup d’attention au pénis et ce dès le plus jeune âge. Les jeunes enfants découvrent très vite le plaisir que peut apporter la chose et ce n’est qu’une question de temps avant qu’ils comparent et examinent leur pénis en jouant au docteur. Plus âgés, ils barbouillent des phallus sur les bancs d’école et les murs, et je peux citer d’autres exemples. Il suffit de faire un tour dans une grande ville. Vous tomberez sans nul doute sur un dessin du sexe masculin.

Partager

Nous attendons énormément du pénis. À tort

Même si nous sommes fascinés par les pénis et qu’on accorde beaucoup d’importance à la pénétration, il s’avère que pour une relation sexuelle agréable, le pénis ne joue pas un rôle si important. La plupart des femmes ne peuvent pas jouir par la stimulation vaginale et les 10% de femmes pour qui c’est le cas le font rarement grâce au pénis. En revanche, la stimulation clitoridienne et vaginale est indispensable à l’orgasme féminin.

Même si nous sommes fascinés par les pénis et qu’on accorde beaucoup d’importance à la pénétration, il s’avère que pour une relation sexuelle agréable, le pénis ne joue pas un rôle si important. La plupart des femmes ne peuvent pas jouir par la stimulation vaginale et les 10% de femmes pour qui c’est le cas le font rarement grâce au pénis. En revanche, la stimulation clitoridienne et vaginale est indispensable à l’orgasme féminin.

Qu’est-ce qui rend les contacts sexuels vraiment agréables? L’intimité et la créativité. Quand on est tendre l’un envers l’autre et qu’on apprend à bien ressentir ce qu’apprécie notre partenaire, les relations sexuelles s’améliorent d’elles-mêmes. Pourquoi ne pas essayer un nuru massage érotique (un massage japonais corps à corps à l’huile) ou un lubrifiant au silicone ? Jouez à un jeu sexuel, massez le sexe de l’autre ou explorez le corps de l’autre avec la bouche.

Le but de cet article n’est pas de faire renoncer tout à fait à la pénétration, mais se veut une source d’inspiration pour jeter un regard différent sur le pénis. « Être créatif sexuellement est plus probablement plus porteur que d’envoyer une photo de son sexe ».





Retrouvez cet article sur : http://www.levif.be/actualite/sante/nous-attendons-enormement-du-penis-a-tort/article-opinion-840679.html

A lire aussi:

Voir Aussi

Thé ou café? Les goûts déterminés par la génétique – Santé

« L’étude a utilisé un échantillon très large » pour montrer que « la perception de l’amertume influence …