Accueil » Santé et Remise en forme » Prothèse du genou : les remplacements partiels seraient mieux tolérés

Prothèse du genou : les remplacements partiels seraient mieux tolérés

Prothèse du genou : les remplacements partiels seraient mieux tolérés

L’arthrose touche environ 10 millions de Français. Dans 40 % des cas, il s’agit de gonarthrose, c’est-à-dire d’une usure prématurée de l’articulation du genou. Lorsque les médicaments et les infiltrations ne suffisent plus à soulager la douleur et que la marche devient difficile, on propose la pose d’une prothèse (une opération appelée arthroplastie).

Or, bien souvent les chirurgiens proposent une arthroplastie complète alors que le remplacement partiel de l’articulation du genou est une procédure moins invasive, qui comporte moins de risques postopératoires et permet une récupération plus rapide.

9 % de remplacements partiels

Les chercheurs de l’Université d’Oxford ont analysé les données du National Joint Registry (NJR) et recensé toutes les opérations de chirurgie articulaire du genou. Sur les plus de 98 000 arthroplasties du genou pratiquées en 2016, seulement 9 % étaient des remplacements partiels alors que cette procédure aurait pu être pratiquée sur près de la moitié des patients.

A lire aussi :

L’aquagym, le sport idéal contre l’arthrose du genou

Arthrose du genou : 6000 pas quotidiens pour limiter les risques





Retrouvez cet article sur : https://www.topsante.com/medecine/rhumatismes/arthrose/prothese-du-genou-les-remplacements-partiels-seraient-mieux-toleres-625711

A lire aussi:

Voir Aussi

Cette école a remplacé les heures de colle par des séances de méditation… et ça marche !

Les vertus humaines et pédagogiques d’une heure de colle étant inexistantes, ce type de punition est …