Accueil » Santé et Remise en forme » Quel anti-douleur privilégier ?

Quel anti-douleur privilégier ?

Quel anti-douleur privilégier ?

"Le paracétamol est le médicament de choix contre la fièvre et la douleur. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont des produits efficaces, mais ils ne sont à utiliser qu’en cas de contre indications au paracétamol car ils présentent un grand nombre de contre-indications, d’interactions médicamenteuses et d’effet indésirables", estime le Pr Jean-Paul Giroud, pharmacologue clinicien et membre de l’Académie de médecine.

En seconde intention, on opte de préférence pour l’ibuprofène qui présente moins de contre-indications et est mieux toléré que l’aspirine. Pour le pharmacologue d’ailleurs, l’aspirine ne devrait être que rarement utilisée en tant qu’antalgique ou antipyrétique (contre la fièvre).

Le paracétamol, c’est sans danger ?

Même s’il est bien toléré, le paracétamol demeure un médicament. Il présente deux grandes contre-indications : une maladie grave du foie, et l’allergie au paracétamol. Mais son risque majeur reste le surdosage, pouvant provoquer une grave atteinte du foie. Pour l’éviter, on veille à ne jamais dépasser 4 g/24 heures (soit un comprimé ou un sachet de 1000 mg toutes les 6 heures pour un adulte en bonne santé, ne présentant pas de problème hépatique).

Attention : sachant que 230 spécialités pharmaceutiques comportent du paracétamol, il faut faire attention en cas de cumul de médicaments.

A lire aussi :

Antidouleurs sans ordonnance : priorité au paracétamol

Les antidouleurs ne fonctionnent pas si vous manquez de sommeil





Retrouvez cet article sur : https://www.topsante.com/medecine/medicaments/automedication/quel-anti-inflammatoire-privilegier-248757

A lire aussi:

Voir Aussi

Inoffensifs, les poux nous adorent

Qui dit poux, dit manque d’hygiène. Faux. Tout le monde peut en attraper, que les …