Accueil » Sports » Sport – Ici, ce n’est pas vraiment l’Italie

Sport – Ici, ce n’est pas vraiment l’Italie

20 minutes - Ici, ce n’est pas vraiment l’Italie

On vous passe les explications historiques qui vont avec les constats faits depuis l’arrivée du Lausanne Université Club dans la région du Trentin Haut-Adige. Mais depuis des lustres, la région a une forte influence germanophone, une grande autonomie par rapport au pouvoir central de Rome et cela se ressent même dans les sports pratiqués dans la région. Un quart des gens parlent même allemand (même le ladin, proche du romanche, pour certains), un peu plus haut dans la vallée. Du coup, le foot ne semble pas être la priorité.

En nous baladant autour de l’hôtel de l’équipe vaudoise, mercredi, on croise l’A.C. Trente à l’entraînement. Une ville de 120’000 habitants, comme Lausanne ou presque, ça doit quand même taquiner pas mal le cuir, a-t-on osé penser. Sauf que l’équipe du coin a fait faillite il y a quatre ans et dû repartir de Serie D, le quatrième niveau dans le pays, la première division non-professionnelle.

Champion d’Autriche

C’est encore pire quelques kilomètres plus au nord, en direction de la frontière autrichienne. Les clubs de Bolzano ont longtemps vivoté et fusionné entre eux. Aujourd’hui, il n’y en a même plus un seul dans une ligue crédible. De toute façon, dans le Trentin Haut-Adige, les sports qu’on pratique, c’est le hockey pour Bolzano (champion… d’Autriche en titre) et le volley (champion du monde des clubs) ainsi que le basket (deuxième des deux dernières saisons) pour Trente. Du lourd.

Pour trouver des équipes qui fleurent bon le Jean-Jacques Tillmann du dimanche soir à l’époque, il faut aller plus au Sud. Brescia, Verona, Padova, Atalanta Bergamo, Cremonese… C’est même la croix et la bannière pour essayer de dégoter un maillot souvenir de ce déplacement! Dans les magasins de sport du coin, point de Cristiano Ronaldo avec la Juventus ou d’Icardi avec l’Inter Milan. Même pas de Beharmi avec l’Udinese. On préfère vendre des bonnets de Marcel Hirscher à 65 euros pièces ou des vestes Kappa de l’équipe italienne de ski à 450 balles!

En ville et alentours, on a tout de même croisé pas mal de terrains de foot. On a même vu les joueurs de la «une» de l’A.C. Trento, exilés quelques kilomètres plus bas, à Mattarello, s’entraîner. Mais l’offre est juste incroyable, dans le coin. A 25 minutes en voiture, des pistes de ski, en ville de Trento, une salle de 4000 places pour le basket et le volley, une patinoire de 1500 places, des terrains de tennis et même de… baseball!

Jeudi soir, le BLM Group Arena ne fera sans doute pas le plein, pour la venue du LUC, en 16e de finale retour de Coupe CEV. Les récents champions du monde des clubs ont plus importants à faire que de mettre le feu à une salle quand ils affrontent les champions de Suisse, battus 0-3 à l’aller. Mais mercredi, on a quand même pu voir d’un coin de l’oeil que les ultras locaux étaient en train de préparer un tifo pour féliciter leurs joueurs. Définitivement, on est dans un autre monde.

Résultats/Classements





Retrouvez cet article sur : http://www.20min.ch/ro/sports/autres/story/13390627

A lire aussi:

Voir Aussi

Sport – Un finish époustouflant sur le 15km de Davos

Finish époustouflant sur le 15km style libre. Le Russe Evgeniy Belov a en effet battu …