Accueil » Sports » Sport – Koblet et Casanova en petite finale à Veysonnaz

Sport – Koblet et Casanova en petite finale à Veysonnaz

20 minutes - Koblet et Casanova en petite finale à Veysonnaz

Les conditions étaint difficiles dans la station des 4 Vallées, où se sont déroulées samedi à la mi-journée les finales de la Coupe du monde de snowboard cross. Chutes de neige en continu et brouillard parfois intense n’ont pourtant pas perturbé le déroulement des épreuves individuelles, tant chez les dames que pour les messieurs. C’est surtout l’état de la neige qui a semé le trouble sur la piste de Veysonnaz. Tantôt lente, tantôt rapide, le tracé a causé la perte de plusieurs favoris, dont le champion olympique français Pierre Vaultier, victime d’une chute en quarts de finale (17e au classement), ou le double champion du monde australien Alex Pullin, piégé en demi-finale et classé 9e. Chez les messieurs, la victoire est revenue à l’Américain Nate Holland, devant son compatriote Mick Dierdorff et l’Espagnol Lucas Eguibar. Alors que dans l’épreuve féminine, c’est l’Italienne Michela Moioli qui a privé la France d’un triomphe total. La championne olympique lombarde a en effet devancé quatre rideuses de l’Hexagone: Chloé Trespeuch, Manon Petit-Lenoir et Nelly Moenne-Loccoz.

Dans le clan suisse, il ne fallait pas s’attendre à voir les riders à croix blanche jouer les premiers rôles, mais deux d’entre eux ont tiré leur épingle du jeu en sauvant l’honneur à domicile. Le Zurichois Kalle Koblet (12e), très à l’aise sur le tracé valaisan, s’est hissé jusqu’en petite finale. Avec un peu plus de réussite, le champion du monde junior 2017 aurait même pu se mêler à la lutte pour le podium avec les six meilleurs coureurs du jour, mais il a manqué la grande finale pour un rang en demi-finale. «Le parcours m’a vraiment convenu», a expliqué Koblet. «Je suis un coureur assez lourd (92kg) et des pistes comme celle-ci, où on peut prendre beaucoup de vitesse et où il y a de la place pour dépasser, me réussissent généralement bien. Dans la petite finale, j’espérais vraiment pouvoir essayer de battre mon meilleur résultat en Coupe du monde, une 8e place à Feldberg (All) au début du mois de février. Malheureusement, dans le dernier virage à gauche, j’ai dû prendre une trajectoire à l’intérieur pour tenter de passer devant les autres. Cela a presque marché, mais mes adversaires ont pu prendre plus de vitesse dans la courbe et m’ont tous doublé dans l’ultime ligne droite de rollers.»

«J’avais tellement mal que je descendais avec des larmes aux yeux»

Le snowboarder de Winterthur, 20 ans, s’est tout de même déclaré satisfait de sa compétition et de sa saison dans l’ensemble. «J’ai rarement enchaîné une aussi bonne série de runs. En quarts de finale j’ai même terminé premier de ma série et à Feldberg j’avais réussi à battre des pointures que je n’avais pas l’habitude de devancer.» Pour Mario Fuchs, coach national helvétique, la prestation à Veysonnaz a également été jugée positive. «Bien sûr, on aurait pu un peu mieux faire, mais je dois dire que je suis très satisfait. Chacun a donné le maximum. Et Jérôme Lymann (24e) a été un peu malchanceux en quarts de finale, où il a chuté. Il aurait aussi pu prétendre aller un peu plus loin», a estimé le technicien autrichien de Swiss Snowboard. Le Bernois Gian von Graffenried a pour sa part terminé 35e après avoir été sorti dès les 8es de finale.

Mais la véritable guerrière du jour se trouvait dans l’équipe de Suisse féminine. Victime d’une chute jeudi à l’entraînement, Lara Casanova s’est battue contre les douleurs pour atteindre elle aussi la petite finale de ce boardercross valaisan. La Saint-Galloise de 21 ans, qui vit sa première saison de Coupe du monde et qui est en train de se faire un nom sur le circuit élite, a terminé 11e en serrant les dents. «J’avais déjà des contusions aux deux chevilles, et après ma chute des douleurs se sont ajoutées dans le dos et à la hanche gauche. La première course, en quarts de finale, s’est bien passée, mais après c’était vraiment difficile. J’avais tellement mal que les larmes me venaient pendant que je descendais.» Casanova a néanmoins eu le mérite de s’accrocher jusqu’au bout pour terminer sa saison de belle manière. Les autres Suissesses ont été éliminées dès les quarts de finale. Simona Meiler (13e) n’est pas passée loin des demi-finales, alors que Sandra Gerber (22e) a connu plus de peine.

Les classements finaux de la Coupe du monde de boardercross ont été remportés par Pierre Vaultier chez les messieurs et par Michela Moioli chez les dames.

Résultats:

Messieurs: 1. Nate Holland (USA). 2. Mick Dierdorff (USA). 3. Lucas Eguibar (Esp). Puis les Suisses: 12. Kalle Koblet. 24. Jérôme Lymann. 35. Gian von Graffenried.

Coupe du monde (12/12): 1. Pierre Vaultier (F) 7460 points. 2. Alessandro Hämmerle (Aut) 6100. 3. Alex Pullin (Aus) 5306. Puis: 34. Koblet 1014,90. 36. Lymann 838,90. 41. Watter 566. 69. Von Graffenried 64,40. 72. Watter 56. 91. Tandler 10,70.

Dames: 1. Michela Moioli (It). 2. Chloé Trespeuch (F). 3. Manon Petit Lenoir (F). Puis les Suissesses: 11. Lara Casanova. 13. Simona Meiler. 22. Sandra Gerber.

Coupe du monde (12/12): 1. Moioli 8410 points. 2. Trespeuch 7190. 3. Nelly Moenne Loccoz (FRA) 6840. Puis: 15. Casanova 2140. 17. Meiler 1640. 23. Gerber 1062. 25. Alexandra Hasler 960. 36. Jost 346.





Retrouvez cet article sur : http://www.20min.ch/ro/sports/lhiver/story/19933372

A lire aussi:

Voir Aussi

Sport – L’Atlético mène face au Sporting Lisbonne

Europa League 05 avril 2018 20:09; Act: 05.04.2018 21:30 Print En quarts de finale de …