Accueil » Technologie » Technologie – Des tatouages qui dopent les fonctions de la main

Technologie – Des tatouages qui dopent les fonctions de la main

20 minutes - Des tatouages qui dopent les fonctions de la main

«C’est un peu comme les tatouages temporaires que les enfants peuvent coller sur leur bras. Mais personne n’a jamais utilisé une imprimante 3D pour écrire directement de l’électronique sur la peau». Professeur à l’Université de Minnesota, Michael McAlpine résume ainsi ses recherches.

La technologie a l’avantage de tolérer de petits mouvements de la main durant le processus d’application: des marqueurs éphémères sont placés sur la peau dont la surface est scannée. L’imprimante utilise ensuite un logiciel de vision par ordinateur pour s’adapter en temps réel aux mouvements, ce qui permet de réaliser le design prévu du circuit imprimé.

Au contraire d’autres encres d’impression 3D qui doivent durcir à haute température, l’encre à particules d’argent utilisée le fait à température ambiante. «Vous n’avez pas besoin de chauffer votre main pour la rendre hautement conductrice», explique le chercheur américain. Une imprimante configurée à moins de 400 francs suffirait pour appliquer la solution. Pour retirer l’interface, une pince à épiler ou un lavage à l’eau fait l’affaire.

Quant à la démocratisation du processus, le professeur McAlpine est confiant: «Si les gens sont à l’aise en portant une montre à puce, ils devraient aussi l’être avec de l’électronique directement sur leur poignet».

Par ailleurs, les scientifiques ont aussi été en mesure d’imprimer des cellules biologiques directement sur la plaie cutanée d’une souris. Cela pourrait servir à de nouvelles formes de cicatrisation, ainsi qu’au traitement d’affections cutanées.

(laf)





Retrouvez cet article sur : http://www.20min.ch/ro/multimedia/stories/story/29622776

A lire aussi:

Voir Aussi

Jeux vidéo: Bataille de chiffres entre «Fortnite» et «PUBG»

Les deux célèbres titres rivaux de type «battle royale» continuent de repousser leurs limites en …