Accueil » Technologie » Technologie – Instagram aide à être moins accro à son app

Technologie – Instagram aide à être moins accro à son app

20 minutes - Instagram aide à être moins accro à son app

Les personnes qui ne peuvent pas disposer des fonctionnalités «Temps d’écran» intégrée à iOS 12 ou «Digital Wellbeing» (Bien-être numérique) sur Android 9, qui sont censées aider à lutter contre l’addiction au smartphone, peuvent néanmoins connaître le temps qu’elles passent à utiliser l’app Instagram. Le service, propriété de Facebook, a introduit un nouvel outil accessible depuis l’onglet Profil.

Sondage

Pensez-vous passer trop de temps sur Instagram?

Dans le menu burger (trois lignes empilées dans le coin supérieur droit), une nouvelle catégorie baptisée «Votre activité» a fait son apparition. Elle affiche le temps moyen passé par jour sur l’app durant une semaine. Les utilisateurs souhaitant réduire leur addiction au réseau social peuvent par ailleurs configurer une durée d’utilisation quotidienne maximum et obtenir un rappel lorsqu’elle a été atteinte. Il est également possible de paramétrer avec précision le type de notifications qu’ils veulent ou non recevoir. Au total, il en existe 19 différentes (mentions J’aime, commentaires, mentions J’aime sur les commentaires, nouveaux abonnées, photos de vous, vidéos en direct, Instagram Direct, etc.). L’app Facebook devrait aussi bientôt proposer une fonctionnalité similaire baptisée «Votre temps sur Facebook».

Gare au mal-être

La firme internet a été contrainte de réagir alors que la corrélation entre mal-être et fréquentation abusive de Facebook, Instagram et autre Snapchat vient d’être mise en évidence dans une étude de l’Université de Pennsylvanie. «Utiliser moins de réseaux sociaux que d’habitude entraîne une diminution significative de la dépression et de la solitude», a résumé la chercheuse Melissa Hunt à «Science Daily». Sans surprise, les effets néfastes se sont révélés notoirement plus prononcés chez les personnes qui étaient plus déprimées au début de l’étude. «Des travaux montrent qu’il y a énormément de comparaisons sociales. Quand on regarde la vie des autres, en particulier sur Instagram, il est facile de conclure que la vie des autres est plus cool ou mieux que la vôtre», analyse Melissa Hunt. Son étude n’a par contre pas déterminé la durée quotidienne optimale pour une saine utilisation des réseaux sociaux.

(man)





Retrouvez cet article sur : http://www.20min.ch/ro/multimedia/stories/story/21409855

A lire aussi:

Voir Aussi

Technologie – Capteur d’empreintes sous l’écran amélioré

Lors du Snapdragon Tech Summit, Qualcomm a présenté l’une des fonctionnalités que pourrait embarquer le …