Accueil » Technologie » Technologie – «J’ai vendu la vie privée de mes utilisateurs»

Technologie – «J’ai vendu la vie privée de mes utilisateurs»

20 minutes - «J

Le cofondateur de WhatsApp, Brian Acton a confié à Forbes les raisons qui l’ont poussé à quitter Facebook, il y a près d’un an, mais aussi ses regrets d’avoir vendu en 2014 l’app de messagerie au réseau social pour 22 milliards de dollars. «Il nous a fait une offre que nous ne pouvions pas refuser», admet le milliardaire en Mark Zuckerberg.

L’Américain a déjà fait parlé de lui cette année en lançant le hashtag #deleteFacebook, à la suite du scandale Cambridge Analytica, firme britannique vers laquelle le réseau social a laissé filer les données de dizaines de millions d’utilisateurs à leur insu. Il a également fait un don de 50 millions de dollars pour soutenir l’app de messagerie chiffrée concurrente Signal.

«Au bout du compte, j’ai vendu mon entreprise. J’ai vendu la vie privée de mes utilisateurs pour un plus grand profit. J’ai fait un choix et un compromis, et je dois vivre avec cette décision chaque jour», regrette le cofondateur de WhatsApp. «La publicité ciblée est ce qui me rend malheureux», a expliqué Brian Acton en critiquant les plans de Facebook pour monétiser WhatsApp, à savoir ajouter des annonces publicitaires. Ils contrastaient avec sa position et celle de l’autre cofondateur Jan Joum sur ce sujet.

«Ce sont des personnes d’affaires, d’excellentes personnes d’affaires. Ils représentent simplement un ensemble de pratiques commerciales, de principes, d’éthique et des politiques que je ne partage pas», a précisé l’ex-employé de Yahoo qui se définit «un vendu».

«Je trouve qu’attaquer les personnes et l’entreprise qui ont fait de vous un milliardaire, et qui ont fait un effort sans précédent pour vous protéger et vous accommoder pendant des années, est un manque total de classe. En fait, c’est un tout nouveau standard de manque total de classe», a répliqué David Marcus, patron de Messenger, célèbre service de messagerie instantanée de Facebook.

Ces déclarations interviennent alors que Facebook vient de voir partir cette semaine les deux cofondateurs d’Instagram, autre app de sa propriété, Kevin Systrom et Mike Krieger, pour des différends avec les dirigeants du réseau social.

(man)





Retrouvez cet article sur : http://www.20min.ch/ro/multimedia/stories/story/18053039

A lire aussi:

Voir Aussi

Technologie – Plus besoin d’invitation pour jouer à «Fortnite»

Les possesseurs d’un mobile Android n’ont plus besoin d’attendre de recevoir une invitation pour jouer …