Accueil » Technologie » Technologie – Pourtant silencieux, ce gif «sonore» intrigue le web

Technologie – Pourtant silencieux, ce gif «sonore» intrigue le web

20 minutes - Pourtant silencieux, ce gif «sonore» intrigue le web

Créé en 2008 par @IamHappyToast dans le cadre d’un défi Photoshop, un gif vient de refaire parler de lui sur Twitter. Mettant en scène des pylônes électriques jouant à la corde à sauter, il est devenu viral depuis que l’image animée a été intégrée dans un tweet.

Sondage

Entendez-vous aussi un bruit sourd en regardant ce gif de pylônes électriques?

Ce dernier, partagé plus de 22’000 fois et aimé à 39’000 reprises, à l’heure où nous écrivons, a été publié samedi dernier par une certaine Lisa DeBruine, chercheuse de Glasgow, en Ecosse, qui demande: «Un spécialiste de la perception visuelle sait-il pourquoi on peut entendre un son avec ce gif?»

L’image animée s’accompagne en effet d’un phénomène qui intrigue les internautes. Certains d’entre eux perçoivent un bruit sourd lorsque l’un des pylônes électriques frappe le sol. Problème: le gif est pourtant censé être silencieux… D’après le sondage mis en ligne par Lisa DeBruine, qui a enregistré plus de 296’000 participants, plus de deux personnes sur trois affirment «entendre» le son incompréhensible en question, quand les autres ne perçoivent rien du tout.

Cette illusion est en réalité une forme de synesthésie, explique Christopher Fassnidge, doctorant en psychologie à la City University de Londres. Il s’agit d’un phénomène neurologique dans lequel les sens, comme la vue et l’ouïe, s’entremêlent. Ainsi, des déplacements de personnes ou d’objets sont logiquement associés à des sons qui doivent se produire, rapporte The Verge. C’est ce que le chercheur appelle «une réponse auditive visuellement évoquée». «Nous voyons une balle rebondir et nous nous attendons à entendre le rebondissement. Il est logique que beaucoup de gens puissent développer une synesthésie pour des choses très communes», ajoute le doctorant. D’autres exemples sont un peu plus inhabituels, comme le cas du pianiste Nikolaï Rimski-Korsakov qui était capable d’associer une couleur pour chaque note jouée, détaille-t-il encore.

(man)





Retrouvez cet article sur : http://www.20min.ch/ro/multimedia/stories/story/17738681

Voir Aussi

Technologie – Elon Musk veut envoyer sa voiture Tesla vers Mars

Elon Musk, patron de la firme spatiale SpaceX, a tweeté, le week-end dernier, que la …