Accueil » Technologie » Technologie – Une boutique fait les frais du succès d’un jeu vidéo

Technologie – Une boutique fait les frais du succès d’un jeu vidéo

20 minutes - Une boutique fait les frais du succès d

A force de recevoir les plaintes et frustrations de gamers, Hunter Davies pourrait devenir support client de «Fort­nite». Problème: cet Américain ne travaille pas pour Epic Games, éditeur de ce logiciel à succès, mais pour Epic Loot Games, modeste boutique de comics et jeux vidéo à Springfield (Ohio)… En raison de ce nom très proche de celui du studio de développement, le magasin est assailli d’appels. Une situation qui n’a fait qu’empirer alors que la popularité du jeu montait en flèche, raconte le site Kotaku.

Epic Games ne dispose pas d’assistance téléphonique, la firme traite les problèmes des joueurs via internet. Mais ceux qui ne le savent pas et cherchent le numéro du studio en ligne tombent sur celui du commerce de Springfield. C’est le cas de nombreux enfants. «L’un d’eux âgé entre 9 et 16 ans m’a crié: «Répare ton p… de jeu, arrange tes serveurs!» Puis il a raccroché», raconte le directeur adjoint d’Epic Loot Games à Kotaku.

Devenu diplomate, le personnel de l’échoppe a appris à rediriger vers les bons services les personnes pensant parler aux développeurs du jeu. Il a même commencé à compter le nombre d’appels. Le record de 130 en une seule journée a été établi le jour où le rappeur canadien Drake s’est rallié au streamer Ninja pour une partie de «Fortnite» sur la plateforme Twitch, en mars dernier.

(man)





Retrouvez cet article sur : http://www.20min.ch/ro/multimedia/stories/story/11083158

A lire aussi:

Voir Aussi

Technologie – Le lecteur mp3 Winamp fera son retour en 2019

Lancé en 1997, le logiciel Winamp, pionnier des lecteurs mp3 sur PC, va renaître des …