Accueil » Santé et Remise en forme » Une hormone de l'effort contre la perte musculaire des seniors

Une hormone de l'effort contre la perte musculaire des seniors

Une hormone de l'effort contre la perte musculaire des seniors

Une hormone présente dans les muscles pourrait être la clé pour lutter contre la fonte musculaire liée à l’âge, une des causes majeures de perte d’autonomie. Des chercheurs de l’Inserm, de l’Université Toulouse III – Paul Sabatier et du Gérontopôle du CHU de Toulouse ont découvert que l’apeline, une hormone sécrétée lors de l’exercice physique, était capable de régénérer les capacités musculaires. L’expérience a été faite sur des souris âgées auxquelles il a été administré de l’apeline.

Des facultés musculaires améliorées

Cette injection s’est traduite par une amélioration des capacités musculaires et à un renouvellement fibres musculaires (les myofibres). Ces observations confortent l’hypothèse que l’apeline serait capable de "stimuler à la fois le métabolisme cellulaire dans le muscle et la régénération des myofibres".

Les propriétés de l’apeline intéressent les chercheurs qui entrevoient une utilisation à des fins thérapeutiques de l’hormone pour lutter contre la sarcopénie, la fonte musculaire liée à l’âge, un des facteurs de perte d’autonomie chez les séniors.

"Ces travaux permettent donc d’envisager l’apeline à la fois comme un outil diagnostic précoce de la sarcopénie et comme un traitement prometteur pour lutter contre la perte de fonction liée à l’âge", conclut Philippe Valet co-directeur de l’étude et professeur à l’université Toulouse III – Paul Sabatier, sur le site de l’Inserm.

Lire aussi

Des chercheurs ont réussi à rajeunir des cellules humaines

Vous voulez vivre vieux ? Prenez de longues vacances





Retrouvez cet article sur : https://www.topsante.com/senior/en-forme-apres-60-ans/une-hormone-de-l-effort-contre-la-perte-musculaire-des-seniors-627773

A lire aussi:

Voir Aussi

L'Hongyacha, un thé sans théine, a été découvert en Chine

Le thé présente de nombreux bienfaits pour l’organisme. Il diminuerait les risques de maladie cardiovasculaire, …