jeudi , 20 juin 2019
Accueil » Santé et Remise en forme » Une personne diabétique sur deux ignore qu’elle est atteinte

Une personne diabétique sur deux ignore qu’elle est atteinte

Une personne diabétique sur deux ignore qu’elle est atteinte

Plus de 20% de la population européenne est en situation de pré-diabète. Un état caractérisé par un taux de glycémie trop élevé dans le sang, mais pas encore suffisamment haut pour poser un diagnostic de diabète. Il s’agit cependant d’un signal d’alarme à prendre au sérieux. «Être pré-diabétique augmente fortement le risque de faire un accident cardio-vasculaire, souligne le Pr Jacques Philippe, médecin-chef du Service d’endocrinologie, diabétologie et hypertension des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). Un diabète avéré peut aussi, entre autres, entraîner des problèmes rénaux et des infections au niveau des membres inférieurs».

Dépistage sur le stand de «diabète genève»

Grâce à un dépistage précoce, il est possible de prendre des mesures pour prévenir ces risques et éviter d’être touché par les complications fréquentes du diabète de type 2. «Une personne diabétique sur deux ne sait pas qu’elle est atteinte de cette maladie, déplore Geoffrey Katz, membre du Comité de l’association diabète genève. Le dépistage est donc primordial, car c’est la première étape pour pouvoir agir et prendre le contrôle de sa maladie». C’est pourquoi l’association organise des dépistages gratuits sur son stand pendant toute la durée du salon Planète Santé live. Simple et rapide, ne nécessitant pas d’être à jeun, ce test consiste à piquer le bout du doigt pour mesurer le taux d’hémoglobine glyquée dans le sang. Les résultats sont disponibles en cinq minutes et inscrits sur un passeport santé à prendre avec soi. Si nécessaire, vous pourrez le transmettre à votre médecin traitant et envisager avec lui un suivi approprié.

________

Paru dans Planète Santé magazine N° 30 – Août 2018




Retrouvez cet article sur : http://www.planetesante.ch/Magazine/Autour-de-la-maladie/Prevention-du-diabete/Une-personne-diabetique-sur-deux-ignore-qu-elle-est-atteinte

A lire aussi: