Accueil » Santé et Remise en forme » Virus Usutu : 1er cas de transmission à l'homme en France

Virus Usutu : 1er cas de transmission à l'homme en France

Virus Usutu : 1er cas de transmission à l'homme en France

Il y a deux ans, à Montpellier, un homme âgé de 39 ans s’est présenté à l’hôpital avec une paralysie faciale, des fourmis dans les membres et des problèmes moteurs. Il a aujourd’hui récupéré toutes ses facultés, mais il aura fallu plus d’un an pour comprendre qu’il avait été infecté par le virus Usutu, suite à une banale piqûre de moustique. Ce virus tropical, originaire d’Afrique, n’avait encore jamais été observé chez l’homme en France.

En effet, ce virus s’attaque principalement aux oiseaux migrateurs, qui sont les hôtes, et dont le vecteur est le moustique Culex, le plus commun. Les mammifères et les hommes sont des hôtes dits « accidentels ». Identifié en 1959, près de la rivière Usutu en Afrique du Sud (d’où son nom), ce virus circule en Europe depuis 2001 et en France, particulièrement dans la Camargue, depuis 2015.

Un virus peu étudié

Au total, 26 cas d’infection ont été rapportés en Europe. Cependant, des anticorps contre le virus Usutu ont été découverts chez plus de 70 personnes. Cela montre que l’infection serait majoritairement asymptomatique et bénigne. De plus, le virus ne se transmettrait, a priori, pas d’homme à homme, mais des recherches sont nécessaires pour le confirmer. En effet, il fait partie de la même famille que la dengue et Zika. Il a d’ailleurs été montré que ce dernier pouvait se transmettre par voie sexuelle.

À lire aussi :

Inde : le virus Nipah a déjà fait une dizaine de morts

Zika : le 1er trimestre de grossesse est le plus à risque

Epidémie de dengue à la Réunion : l’OMS s’inquiète





Retrouvez cet article sur : https://www.topsante.com/medecine/sante-et-voyage/maladies-tropicales/virus-usutu-1er-cas-de-transmission-a-l-homme-en-france-626505

A lire aussi:

Voir Aussi

Divorce: « Le deuil dure deux à trois ans en moyenne » – Santé

Un mariage sur trois tourne mal et 15 à 20 % de tous les divorces …