Accueil » Santé et Remise en forme » Voici une méthode simple pour être plus heureux et plus efficace au travail – Santé

Voici une méthode simple pour être plus heureux et plus efficace au travail – Santé

Voici une méthode simple pour être plus heureux et plus efficace au travail - Santé

Les dernières études sur le sujet prouvent que prendre de petites pauses tout au long de la journée rend les employés plus heureux et plus efficaces dans leur travail.

Une étude réalisée auprès d’employés dans des centres d’appels a conclu que prendre de courtes pauses pour se détendre ou socialiser avait un effet positif sur les employés, essentiellement sur leurs perspectives professionnelles, leur énergie et leur enthousiasme. Ce qui se traduisait par une efficacité accrue.

« Les micropauses n’ont pas profité directement au rendement, mais indirectement grâce à leur impact sur les émotions positives des employés », explique YoungAh Park, coauteure de cette étude et professeure adjointe à la School of Labour and Employment Relations de l’Université de l’Illinois. Une autre étude récente du même auteur a établi un lien entre les micropauses et une réduction du stress, ce qui a fait baisser les taux de mauvaise humeur et d’émotions négatives à la fin de la journée de travail.

Qu’est-ce qu’une micropause ?

Une micropause est, selon la scientifique, « une mini-pause totalement volontaire que les employés peuvent prendre quand ils en ont besoin. » C’est différent d’une pause déjeuner ou d’un autre répit « formel » décrété par un employeur », explique-t-elle.

La scientifique ne précise cependant pas combien de temps devrait durer la micropause idéale, ni combien il faudrait en prendre, car elle n’a pas étudié ces facteurs. Elle affirme toutefois que chacun peut savoir quand il est fatigué, usé ou débordé. Selon elle, c’est à ce moment-là qu’il est nécessaire de s’octroyer un petit break pour discuter avec un collègue ou écouter un peu de musique. Cela suffira à vous sentir moins stressé, de meilleure humeur et plus efficace, plutôt que de rester agglutiné dans votre travail.

D’autres recherches sur les micropauses étayent ses recommandations. Une étude, réalisée en 2016 par l’université Baylor, a montré que les pauses pendant la journée de travail entraînent une amélioration de l’énergie, de la concentration et de la motivation, ainsi qu’une plus grande satisfaction au travail. « Nous avons également trouvé des avantages pour la santé », explique Emily Hunter, premier auteur de l’étude et professeur agrégé de gestion à la Hankamer School of Business de Baylor. Les personnes qui ont pris des pauses fréquemment ont moins souffert de maux de tête, de fatigue oculaire et de maux de dos, dit-elle.

Hunter compare les micropauses à une bonne hydratation. Boire de petites quantités d’eau tout au long de la journée est plus bénéfique que de boire un litre d’eau en une seule fois ou que de renoncer complètement à boire de l’eau. De la même manière, en prenant des mini-pauses fréquentes, votre concentration, votre énergie et votre enthousiasme ont moins de chance de s’assécher.

La Harvard Business School est allée encore plus loin en associant des périodes de chômage courtes à des taux de burnout plus bas, ce qui pourrait encourager les employés à rester dans leur entreprise.

Au contraire, des pauses trop fréquentes ou inopportunes peuvent également affecter la performance des employés, selon une étude de Harvard. Certaines tâches nécessitent en effet une profonde concentration. Et les chercheurs qui étudient la distraction au travail affirment que même les courts moments d’inattention au milieu d’une tâche peuvent entraîner une basse de 50% de la productivité.

À quoi ressemble la micropause idéale ?

Selon Hannes Zacher, professeur de Psychologie du travail et de l’Organisation à l’université de Leipzig, en Allemagne, les micropauses devraient être envisagées de manière informelle et non planifiées. Il recommande de prendre des microbreaks entre les tâches de travail – pas au milieu d’une tâche – pour éviter d’interrompre le flux et la concentration.

Selon lui, un microbreak peut durer de quelques secondes à plusieurs minutes et devrait concerner des activités saines et relaxantes. « Nous avons constaté que faire une promenade rapide ou avoir une conversation amicale avec un collègue est meilleur pour le bien-être et la motivation momentanée des employés que, par exemple, fumer ou écrire une liste de choses à faire », dit-il.

Qu’en est-il de l’usage des réseaux sociaux et des appels personnels ? « Nos recherches montrent que l’utilisation des médias sociaux, les coups de téléphone personnels ou les envois de courriels pendant les pauses n’ont pas d’effets négatifs et, pour la plupart des gens, sont associés à un moment de détente », dit-il. Mais c’est l’inverse qui se produit si une personne vérifie son téléphone toutes les cinq minutes, ou passe de longues périodes (environ 15 minutes toutes les heures) sur les médias sociaux. Idem si une personne a tendance à se sentir anxieuse ou fâchée après avoir passé du temps au téléphone ou en ligne.

« Je recommanderais toujours aux gens de plutôt s’adonner à une activité physique, comme se promener, ou à des activités sociales directes, comme discuter avec un collègue, car ces activités ont clairement les effets les plus bénéfiques », conclut-il.





Retrouvez cet article sur : http://www.levif.be/actualite/sante/voici-une-methode-simple-pour-etre-plus-heureux-et-plus-efficace-au-travail/article-normal-867663.html

A lire aussi:

Voir Aussi

L'Hongyacha, un thé sans théine, a été découvert en Chine

Le thé présente de nombreux bienfaits pour l’organisme. Il diminuerait les risques de maladie cardiovasculaire, …