lundi , 19 août 2019
Accueil » Actualité » 6 conseils pour affronter les disputes qui éclatent pendant les fêtes

6 conseils pour affronter les disputes qui éclatent pendant les fêtes

6 conseils pour affronter les disputes qui éclatent pendant les fêtes

Les fêtes de fin d’année approchent. En cette période, l’atmosphère ambiante est synonyme de réunions familiales festives. Mais la réalité ne correspond pas toujours à ces images idéalisées. Car il y a une chose que les publicités idylliques pour les fêtes oublient de mentionner: les débats houleux auxquels nous nous attendons tous et qui menacent toute réunion de famille.

Divers facteurs ont toujours contribué à ces inévitables désaccords. Toutefois, la plupart d’entre nous en conviendront: l’actualité mondiale ajoute au stress de ces festivités. Depuis quelques années, les divergences politiques déchirent les familles, et l’angoisse suscitée par les fêtes de fin d’année est montée d’un cran.

Les différends familiaux existeront toujours, c’est quasiment certain. Il faut faire avec, mais passer de bonnes fêtes est malgré tout possible en appliquant quelques règles de base pour des discussions plus fécondes et productives. Fournir quelques stratégies utiles aux membres de votre famille pourrait bien atténuer les tensions. Comme dans la plupart des interactions sociales, certaines techniques peuvent être employées pour arriver à un dénouement plus heureux.

Alors préparez-vous à vous disputer dans une ambiance plus conviviale lors de votre prochain repas de fêtes!

seb_ra via Getty Images

Christmas new year dinner group concept

Commencez par envisager autrement les disputes.

« Le but d’un débat, ou de toute discussion, ne doit pas être la victoire mais le progrès », disait le philosophe Joseph Joubert.

Chercher à faire avancer la discussion, et non pas à gagner à tout prix, pose les choses différemment. Considérez le progrès comme votre objectif. Ce point de départ peut déjà faire baisser les tensions. Il reconnaît les deux parties et permet d’accepter l’idée que chaque camp a des arguments pertinents. Votre but doit être de créer une ambiance familiale beaucoup moins conflictuelle et beaucoup plus inclusive. Le débat ne prendra peut-être pas fin, mais vous pouvez aller dans ce sens.

Tenez aussi compte du fait qu’un débat est une discussion ordonnée. Il est possible d’élever n’importe quel débat en usant de quelques techniques oratoires. Pensez à l’importance de la progression logique de votre argumentation pour appuyer vos propos. Triez vos opinions en fonction de leur pertinence et servez-vous en efficacement. Avoir les pensées claires et être vif d’esprit est un atout dans toute discussion.

Souvenez-vous que les faits constituent toujours une base solide. Sachez faire la distinction entre fait et opinion. Si on vous dit: « Tout le monde le dit », demandez: « Quand tu dis ‘tout le monde’, tu parles de qui, exactement? » Faites preuve de curiosité. Il est parfaitement normal de demander aux autres de citer leurs sources.

Lors d’un débat, une tactique très efficace consiste à faire diversion avec un argument trompeur ou sans lien avec le sujet, par exemple. Ou encore avec une phrase prononcée pour détourner l’attention. Un compliment, par exemple. Couper l’autre dans son élan ou changer de sujet sont des tactiques très courantes. Résultat, pendant un instant, vous perdez de vue l’essentiel.

Hero Images via Getty Images

Multi-generation family enjoying Christmas dinner at table

De temps à autre, il est également très utile d’essayer de résumer la pensée de l’autre.

La mémoire est souvent subjective. Vous pouvez faire appel à votre mémoire lors d’un débat, mais n’oubliez pas que vos émotions influent sur ce que vous retenez.

Le ton de votre voix est aussi d’une importance capitale. Évitez les sarcasmes et les humiliations et n’adoptez pas une position de supériorité. Le respect entre les deux parties doit être une évidence.

Pouvez-vous reconnaître la validité du point de vue de l’autre? Trouver un terrain d’entente peut permettre d’atteindre la résolution du conflit. Complimentez votre interlocuteur s’il avance un bon argument. Que vous soyez d’accord ou non, s’il fait une remarque pertinente, reconnaissez-le.

Apprenez à battre en retraite si vous êtes dans l’impasse. S’accorder un délai de réflexion permet d’y voir plus clair et de vérifier ses infos. Lors d’une réunion de famille, tout le monde ressent la tension que suscite un débat enflammé. Quand il devient évident qu’aucune résolution n’est possible, mettez-fin à la discussion sans rancœur.

Acceptez la défaite avec dignité si vous perdez la bataille. Si quelqu’un avance un bon argument, étayé de faits, vous n’avez plus qu’à accepter d’avoir perdu.

Gardez bien à l’esprit que votre but est de faire avancer la discussion. Vous avez sans doute tous les deux présenté de très bons arguments, et cela doit être suffisant.

Informez, sans imposer votre point de vue.

Les fêtes comportent leur lot d’attentes dont nous en sommes en quelque sorte prisonniers. Mais il n’est jamais trop tard pour anticiper certains points de désaccord, afin de prévenir l’escalade du conflit. Pouvez-vous modifier ou supprimer les traditions et les attentes qui sont source de stress et exacerbent les tensions? Revoyez votre copie, réorganiser le tout et détendez-vous.

Dans un monde où les tensions ne manquent pas, aborder ce sujet en famille peut être utile à l’approche les fêtes. Ces différentes stratégies pour avoir des discussions fécondes sont utiles à tout le monde, en toutes circonstances, car:

« Quand les éléphants se battent, c’est l’herbe qui en pâtit » – dicton des Kikuyus du Kenya

Ce blog, publié sur le 4Suisse canadien, a été traduit par Laure Motet pour Fast ForWord.




Retrouvez cet article sur : https://www.huffingtonpost.fr/linda-simpson/6-conseils-pour-affronter-les-disputes-qui-eclatent-pendant-les-fetes_a_23621471/

A lire aussi: