samedi , 26 septembre 2020
Accueil » Actualité » 22 morts dans le crash d’un avion militaire

22 morts dans le crash d’un avion militaire


Au moins 22 personnes dont des étudiants d’une école militaire ont été tuées et deux autres « grièvement blessées » dans le crash d’un avion militaire de transport Antonov-26 près de Kharkiv

Au moins 20 personnes dont des étudiants d’une école militaire ont été tuées et deux autres « grièvement blessées » dans le crash d’un avion militaire près de Kharkiv, dans l’est de l’Ukraine vendredi soir, a annoncé le ministère de l’Intérieur.

« Vingt morts et deux personnes grièvement blessées », a indiqué le ministère dans un communiqué. « Les recherches pour deux autres personnes se poursuivent », a précisé le service d’Etat pour les situations d’urgence.

Au moins 22 personnes dont des étudiants d’une école militaire ont été tuées et deux autres « grièvement blessées » dans le crash d’un avion militaire près de Kharkiv, dans l’est de l’Ukraine vendredi soir, selon un nouveau bilan du ministère de l’Intérieur.

« 22 personnes sont mortes », a indiqué à l’AFP le vice-ministre de l’Intérieur Anton Guerachtchenko. « Les recherches pour deux autres personnes se poursuivent », a-t-il ajouté.

Un total de 28 personnes se trouvaient à bord, dont sept membres d’équipage et 21 étudiants, selon le responsable. « C’est un choc. Pour l’instant il n’a pas été possible d’établir les causes » de ce drame, a-t-il dit. Un précédent bilan faisait état de 20 morts, deux blessés graves et deux disparus sur un total de 24 personnes à bord.

Cet avion de transport Antonov-26 s’est écrasé à l’atterrissage, vers 20H50 locales (17H50 GMT) à deux kilomètres de l’aéroport militaire de Tchougouïv, selon le service d’Etat pour les situations d’urgence. L’avion s’est enflammé après le crash et l’incendie a pu être éteint une heure plus tard.

La petite ville de Tchougouïv est située à une trentaine de kilomètres au sud-est de Kharkiv et à une centaine de kilomètres à l’ouest de la ligne de front qui sépare les territoires sous contrôle du gouvernement ukrainien de ceux sous le contrôle des séparatistes pro-russes.


Retrouvez cet article sur : BFM-TV