samedi , 26 septembre 2020
Accueil » Actualité » 900 photos de victimes du Covid-19 affichées dans un mémorial à Detroit

900 photos de victimes du Covid-19 affichées dans un mémorial à Detroit

Au plus fort de l’épidémie, l’organisation de funérailles était parfois impossible. Ce mémorial doit permettre aux proches de se recueillir.

Comme en France, les hôpitaux américains ont été surchargés en pleine crise du coronavirus, et les familles des personnes mortes pendant cette période n’ont pas toujours eu le droit d’assister aux funérailles. Afin de permettre aux proches de ces victimes de se recueillir, le maire de Détroit, Mike Duggan, a mis en place un mémorial temporaire, ouvert lundi.

Données par des proches, 900 photos de personnes décédées à cause de l’épidémie de coronavirus ont ainsi été affichées dans le parc Belle Isle.

« Nous avons la chance de pleurer ensemble »

L’idée du mémorial a germé avec l’histoire de Cher Coner. La mère de cette habitante de Detroit est morte, non pas du coronavirus, mais d’une septicimie, alors que son opération chirugicale avait été repoussée car les hôpitaux étaient débordés par les cas de Covid-19.

Mike Duggan a ouvert le Detroit Memorial Day, déclarant « qu’aujourd’hui nous avons la chance de pleurer ensemble ». Lui-même n’a pas pu se rendre aux funérailles organisées pour son père, décédé en mars. « Vous ne réalisez pas à quel point le processus de deuil est important avant de le traverser », a-t-il déclaré, repris par CNN.

Lundi, le parc a été fermé au public, accueillant seulement les familles des victimes venues se recueillir. 15 processions funéraires ont été organisées, avec des corbillards dans les grandes allées du parc.

« Notre grand-mère était seule à l’hôpital »

« L’une des choses les plus difficiles est que notre grand-mère était seule à l’hôpital », quand elle est morte, témoigne auprès de la branche locale d’ABC Ericka Murria, membre de l’une des familles ayant participé au memorial. « Qu’elle soit seule, mourir seule… Je pense que c’est cela qui nous a le plus blessé ».

Belles Isle a été ouvert au public dès mardi, et le sera également ce mercredi. Le mémorial photographique sera retiré jeudi matin, selon les journaux locaux.

L’État du Michigan a été très touché par l’épidémie, selon les derniers chiffres, 6495 personnes en sont mortes, dont 1500 à Detroit. « Ce virus a dévasté des familles et des communautés dans le Michigan, mais surtout ici à Detroit », a déclaré la gouverneur Gretchen Whitmer, relayée par la branche locale d’ABC.

Salomé Vincendon

Salomé Vincendon Journaliste BFMTV




Retrouvez cet article sur : BFM-TV