jeudi , 24 septembre 2020
Accueil » Actualité » « A quand le bébé ? »: ce coup de gueule d’EnjoyPhoenix va parler à beaucoup de femmes

« A quand le bébé ? »: ce coup de gueule d’EnjoyPhoenix va parler à beaucoup de femmes

FEMMES – Le bébé, c’est pour quand? C’est une question que Marie Lopez a souvent entendue. Ce 15 septembre, la youtubeuse plus connue sous le pseudonyme d’EnjoyPhoenix a décidé de parler de cette interrogation qui la dérange, en se confiant à ses 5 millions d’abonnés sur Instagram.

“3 ans que je reçois cette question sur les réseaux. Pourtant, il n’y a pas que là que ce questionnement revient. Au cœur même de ma famille, les anciennes générations se demandent pourquoi à 25 ans, je suis toujours sans enfants.”, écrit la jeune femme accompagnée d’une photo d’elle dévêtue, posant derrière un bouquet de fleurs.

EnjoyPhoenix dresse alors une liste des raisons pour lesquelles cette question récurrente lui pose problème. D’abord, non seulement “tout le monde ne souhaite pas avoir des enfants”, souligne-t-elle, mais “tout le monde ne peut pas avoir d’enfants”. Les femmes souffrant d’endométriose par exemple, ont 40% de risque d’être infertile selon les chiffres d’EndoFrance.

Mais la jeune vidéaste note aussi qu’être mère n’est pas l’objectif de vie de toutes les femmes: “Pour ma part, c’est ce que la société veut nous faire croire. Mais le bonheur ne réside pas FORCÉMENT dans ce schéma.”

Se laisser du temps

Marie Lopez estime aussi que la naissance d’un enfant, lorsqu’on est très actif sur les réseaux sociaux, peut parfois devenir un vrai business alors qu’“un enfant n’est pas un accessoire de mode ou une machine à fric.”

“Si j’en ai un jour, j’espère que ça se fera par ce que JE l’ai décidé, pas à cause de la pression. Une femme n’est pas une poulinière, elle a le droit de ne pas vouloir d’enfant. Une femme peut ne pas avoir d’instinct maternel, elle peut faire ce qu’elle veut avec son corps, sa carrière, ses envies, sa vie. Une femme n’est pas plus à sa place en étant mère”, écrit la jeune femme.

Pour EnjoyPhoenix, comme pour de nombreuses autres femmes, cette question est très personnelle et beaucoup demandent donc à ce qu’on arrête de leur poser sans arrêt.


Première apparition