dimanche , 19 janvier 2020
Accueil » Actualité » Accusé de « mensonge » par la CGT sur des coupures de courant à l’hôpital, ce député LREM évoque « une confusion »

Accusé de « mensonge » par la CGT sur des coupures de courant à l’hôpital, ce député LREM évoque « une confusion »

Franceinfo

Accusé de « mensonge » par la CGT sur des coupures d’électricité à l’hôpital, Lionel Causse, député LREM évoque « une confusion »

POLITIQUE – Fake news ou “confusion”? Pour la CGT, le député LREM Lionel Causse a propagé une fausse information en affirmant que des coupures d’électricité liées au mouvement de grève contre la réforme des retraites avaient pénalisé un hôpital de Dax. Ce que l’intéressé conteste. 

Interrogé ce vendredi 27 décembre sur le rétablissement du courant par la CGT Énergie dans la Vienne, le député des Landes a estimé que c’était “nettement mieux que de couper le courant comme ils l’ont fait par exemple à l’hôpital de Dax il y a quinze jours”. 

“Il y avait des examens qui du coup ont été reportés parce que les gens n’ont pas voulu prendre la responsabilité de démarrer certaines opérations, certains examens, quand vous êtes sur un groupe (électrogène, ndlr) de sécurité”, a-t-il déclaré sur franceinfo. 

Sauf que, comme l’a fait savoir la direction de l’hôpital interrogée par FranceBleu Gascogne ainsi que le syndicat de l’énergie, ces coupures n’ont jamais eu lieu. 

Dénonçant des propos calomnieux et mensongers, la CGT a “exigé un démenti aussi public que son annonce, afin de rétablir la vérité.” “Les accusations de monsieur Causse sont très graves. C’est complètement infondé”, a renchéri Élisabeth Lasserre la secrétaire générale du syndicat au sein de l’hôpital de Dax. “C’est simplement pour démonter la CGT en pleine réforme des retraites ”, a-t-elle estimé, alors que l’opinion publique reste divisée sur le maintien de la grève pendant la période de Noël. 

Une “confusion” entre Dax et Béziers

Recontacté par la chaine d’information, Lionel Causse a néanmoins maintenu ses propos… tout en affirmant qu’il avait évoqué un épisode datant d’il y a deux ans. “Ce n’est pas une fake news puisque ça datait de 2017. Si les gens ont compris que c’était cette année, effectivement je m’en excuse”, a-t-il affirmé. 

En décembre 2017, le service gériatrie de l’hôpital de Dax avait en effet été perturbé par une coupure d’électricité intervenue alors que la CGT avait appelé à une journée d’actions et de mobilisations. Une plainte pour “mise en danger de la vie d’autrui” avait d’ailleurs été déposée par l’établissement de santé.  

“Ce dont je parlais c’était le genre de comportement et de coupures qui pouvaient arriver et qui causaient de gros problèmes pour les citoyens. Ça ne s’est pas produit cette année à DAX mais ça s’est produit dans d’autres villes”, a pour sa part maintenu Lionel Causse.

Dans la soirée, le député LREM a ensuite publié sur ses réseaux sociaux un communiqué dans lequel il évoque “une confusion” entre l’hôpital de Dax et celui de Béziers, où une coupure de courant a eu lieu le 12 décembre 2019. 

“Je considère comme irresponsables toutes actions visant à couper volontairement la fourniture d’électricité”, renchérit Lionel Causse. 

 




Première apparition