lundi , 28 septembre 2020
Accueil » Actualité » Alexandre Loukachenko défié par le réveil de l’opposition

Alexandre Loukachenko défié par le réveil de l’opposition


Publié le :

À la tête du pays depuis plus de 25 ans, le président biélorusse Alexandre Loukachenko brigue dimanche sa réélection face à une opposition menée par trois femmes, dont la jeune Svetlana Tikhanovskaïa.

Au pouvoir depuis 1994, le président biélorusse Alexandre Loukachenko briguera, dimanche 8 août, un nouveau mandat. L’homme fort de Minsk fera face à une opposition qui a mobilisé depuis trois mois des dizaines de milliers de personnes dans les rues. À la tête de cette lutte figure Svetlana Tikhanovskaïa, ancienne professeure d’anglais qui a fait son entrée dans la politique en mai dernier pour remplacer son mari, Sergueï Tikhanovski, un blogueur très populaire qui venait d’être arrêté.

La trentenaire incarne désormais la lutte contre l’incurie du pouvoir avec ses deux alliées, Maria Kolesnikova, ex-directrice de campagne de Victor Babariko – un autre opposant incarcéré –, et Veronika Tsepkalo, épouse d’un troisième détracteur du régime dont la candidature a elle aussi été écartée.

Défiance accrue par la gestion du Covid-19

Aujourd’hui en exil, ce dernier, Valery Tsepkalo, estime que le peuple a subi en silence la dictature tant que l’économie biélorusse était à flot mais que la donne a fortement changé. « C’est une situation désastreuse ! En vingt ans, plus de 650 000 personnes ont fui le pays. Il y a dix ans, le PIB de la Biélorussie était de 60 milliards de dollars. Cette année, il sera autour de 57 », explique-t-il à France 24.

La défiance envers le pouvoir s’est encore accrue avec la pandémie de Covid-19. Car malgré la pression internationale, Alexandre Loukachenko refuse de reconnaître les dangers du virus et proscrit la distanciation sociale.


Retrouvez cet article sur : AFP