mardi , 28 janvier 2020
Accueil » Actualité » Andrej Plenkovic : « Nous devons aller de l’avant sur le Brexit »

Andrej Plenkovic : « Nous devons aller de l’avant sur le Brexit »


Publié le : Modifié le :

Pour cette première émission de 2020, Caroline De Camaret reçoit Andrej Plenkovik, Premier ministre croate. Dernier pays à avoir accédé à l’Union européenne en 2013, la Croatie prend, pour la première fois de son histoire, la présidence tournante de l’Union européenne, qui débutera avec le Brexit, le 31 janvier prochain.

« Après une saga qui a duré plus de trois ans et demi, nous devons aller de l’avant avec clarté pour nos concitoyens comme pour les citoyens britanniques », estime Andrej Plenkovik sur France 24. Concernant les négociations à venir, Andrej Plenkovic assure avoir confiance en Boris Johnson. « Je crois que c’est un homme responsable avec un nouveau mandat. Il lui faut trouver des solutions utiles pour le Royaume-Uni comme pour l’Union européenne. » 

Conscient des enjeux budgétaires qui pèsent sur l’Union européenne (UE), Andrej Plenkovik, se dit prêt à travailler main dans la main avec Charles Michel, le président du Conseil européen : « Nous allons chercher à trouver un compromis entre les pays conservateurs, les contributeurs nets, qui veulent un budget à 1% du PIB et les amis de la cohésion, dont nous faisons partie, qui veulent beaucoup plus. »

L’occasion d’évoquer aussi la question environnementale et la position des anciens pays communistes, comme la Pologne ou la Croatie, ainsi que question de l’élargissement de l’Union européenne. « Notre but est de permettre une évolution de la position par une modification de la méthodologie des négociations d’adhésion », affirme Andrej Plenkovic, qui rencontrera en mai, à Zagreb les chefs d’État de l’UE et les six pays candidats, en présence du Commissaire européen à l’élargissement Olivér Várhelyi.


Retrouvez cet article sur : AFP