lundi , 28 septembre 2020
Accueil » Actualité » AstraZeneca suspend les essais de son vaccin contre le coronavirus

AstraZeneca suspend les essais de son vaccin contre le coronavirus

AP Photo/Alastair Grant

Le groupe AstraZeneca (ici ses bureaux à Cambridge, en Angleterre, en juillet 2020) fait une pause dans les essais cliniques de son vaccin contre le coronavirus.

CORONAVIRUS – Il est l’un des espoirs les plus sérieux pour la recherche d’un vaccin contre le coronavirus. Le groupe pharmaceutique AstraZeneca a annoncé ce mardi 8 septembre une pause dans les essais cliniques de son vaccin expérimental contre le Covid-19 après l’apparition d’une “maladie potentiellement inexpliquée”, sans doute un effet secondaire grave, chez un participant.

AstraZeneca est le partenaire industriel de l’université britannique Oxford, et leur vaccin est l’un des projets occidentaux les plus avancés, testé sur des dizaines de milliers de volontaires au Royaume-Uni, au Brésil, en Afrique du Sud et, depuis le 31 août, les États-Unis, dans ce qu’on appelle la phase 3 des essais, la dernière, devant vérifier sécurité et efficacité.

Une question de “prudence”?

“Dans le cadre des essais cliniques randomisés mondiaux du vaccin contre le coronavirus de l’université d’Oxford, notre processus d’évaluation normal a été déclenché et nous avons volontairement fait une pause dans les vaccinations pour permettre une évaluation des données de sécurité par un comité indépendant”, a déclaré un porte-parole de la société dans un communiqué.

“C’est une action de routine qui est requise dès qu’une maladie potentiellement inexpliquée apparaît dans l’un des essais, pendant l’enquête, afin de maintenir l’intégrité des essais”, a poursuivi le porte-parole.

On ignore la nature et la gravité de l’événement, mais selon le site Statnews, la personne concernée devrait se rétablir.

Pour David Lo, professeur à l’Université de California Riverside, “d’autres effets indésirables” ont déjà été signalés, “comme de la fièvre, des douleurs (..) donc cela pourrait être quelque chose de plus grave”, a-t-il affirmé à l’AFP. 

“Les essais sont souvent suspendus temporairement lorsqu’un effet indésirable se manifeste chez un patient, pour que les chercheurs puissent informer” les sites où des essais sont également menés, a-t-il souligné. “Sans doute que pour le moment il s’agit juste d’être prudent -c’est une pause, ce n’est pas la même chose que de dire ’nous ne pouvons pas avancer″”, a-t-il ajouté.

Des millions de doses déjà pré-vendues

C’est la première suspension connue d’un essai clinique concernant un vaccin expérimental contre le Covid-19. Avec celui d’AstraZeneca, ceux des sociétés américaines Moderna et Pfizer sont parmi les projets occidentaux les plus avancés, chacun étant en train de recruter des dizaines de milliers de volontaires afin de vérifier que les doses sont sûres, et empêchent les personnes vaccinées de tomber malades du Covid-19.

Selon la durée des investigations, cette pause pour AstraZeneca pourrait avoir un impact sur le calendrier serré du développement. Le ministre de la Santé britannique avait dit lundi espérer des résultats de ces essais d’ici la fin de l’année ou le début de 2021. 

Le laboratoire a déjà pré-vendu des centaines de millions de doses à de multiples pays, au cas où son vaccin prouverait son efficacité.


Première apparition