mercredi , 25 novembre 2020
Accueil » Actualité » Biden et les Démocrates relancent leur campagne autour des impôts de Trump

Biden et les Démocrates relancent leur campagne autour des impôts de Trump

Dimanche, le New York Times a révélé que Donald Trump n’avait payé que 750 dollars d’impôts fédéraux en 2016 et 2017, et n’en avait pas payé lors de dix des quinze exercices fiscaux précédents. A l’approche du premier débat avec Joe Biden, les Démocrates exploitent à fond ces révélations embarrassantes pour leur adversaire.

On ne peut pas vraiment dire que l’assiette fiscale de Donald Trump ait été très chargée ces dernières années. Pourtant, l’addition pourrait bien être salée. Et à quelques heures du premier débat qui se tiendra ce mardi soir entre leur candidat et le président des Etats-Unis (dans la nuit de mardi à mercredi en France), les Démocrates assaisonnent déjà les plats que Joe Biden lui servira.

Dimanche, le New York Times a révélé que, côté impôts, le milliardaire tournait plutôt en sous-régime. Se fondant sur plus de vingt ans d’informations fiscales portant à la fois sur Donald Trump en tant que personne physique et la kyrielle de sociétés composant son groupe, le journal affirme qu’en 2016, année de son élection à la Maison Blanche, le magnat de l’immobilier n’avait payé que 750 dollars d’impôts fédéraux. En 2017, cette fois bien installé dans le Bureau ovale, belote et rebelote: 750 dollars à nouveau.

Et encore, toujours d’après le quotidien, il s’agit là de deux bonnes années pour l’administration fiscale dans le dossier du richissime homme d’affaires: sur dix des quinze années précédant l’exercice 2016, il n’aurait pas payé d’impôts fédéraux du tout, s’abritant derrière des déclarations de pertes supérieures aux bénéfices dégagés par ses entreprises.

Trump Tax Calculator

Depuis lundi, les réseaux sociaux de Joe Biden ne se sont pas privés d’exploiter ce nouveau filon. La page Twitter du candidat a d’abord proposé aux internautes de consulter le calculateur élaboré par ses équipes.

Le « Trump Tax Calculator » permet ainsi d’entrer le montant de son imposition en 2017 puis de découvrir si l’on a payé plus ou moins d’impôt sur le revenu que le président actuel.

Dans le cas où le citoyen aurait versé une somme plus importante que le président aux services fiscaux, il lui est désormais possible de s’offrir un autocollant proclamant « J’ai payé plus d’impôt sur le revenu que Donald Trump » sur le site de la campagne de Joe Biden.

Le prix? Un clin d’oeil symbolique de sept dollars et 50 cents. Le candidat démocrate a par ailleurs joué sur cette même corde au moment de lancer un énième appel aux dons auprès de ses partisans.

« Qu’il s’agisse de sept dollars cinquante, de 75 dollars, ou de 750 dollars, chaque don fait la différence dans la dernière ligne droite », a ainsi écrit son staff sur Twitter.

Un autre compte Twitter de soutien à Joe Biden s’est quant à lui employé à comparer les 750 dollars payés par Donald Trump en 2016 et 2017 aux versements moyens de divers travailleurs américains, relevant ainsi qu’un instituteur payait en général 7239 dollars d’impôt sur le revenu, un pompier 5283 et une infirmière libérale 10.216.

Déjà attaqué par Clinton sur le terrain des taxes

Le programme du débat qui verra s’affronter les deux hommes mardi soir annonce que le premier thème abordé sera leur antagonisme. Joe Biden devrait en profiter pour lancer un tir de barrage contre celui qu’il a par ailleurs comparé au ministre nazi Joseph Goebbels samedi dernier.

Lors de la campagne présidentielle américaine, la candidate démocrate Hillary Clinton avait déjà choisi de s’attaquer à Donald Trump sur le terrain des taxes. Le 26 septembre 2016, lors du premier débat les opposant l’un à l’autre, elle lui avait reproché de n’avoir de fait rien reversé « aux troupes, aux vétérans, aux écoles, aux hôpitaux ». Mais l’attaque n’avait pas eu l’effet escompté. Donald Trump avait seulement estimé que ne pas payer d’impôt montrait « son intelligence ».

Robin Verner Journaliste BFMTV


Retrouvez cet article sur : BFM-TV