vendredi , 25 septembre 2020
Accueil » Actualité » Ce blush renommé au nom d’Anne Frank finalement retiré de la vente

Ce blush renommé au nom d’Anne Frank finalement retiré de la vente

MAQUILLAGE – Célèbre pour son témoignage connu dans le monde entier avec Le journal d’Anne Frank, cette jeune fille de confession juive et victime de l’Holocauste a marqué l’Histoire. Pour lui rendre “hommage”, une marque hongkongaise a nommé l’un de ses blushs à son nom… mais a été contrainte de le retirer.

Pour sa nouvelle collection afin de “célébrer les femmes puissantes” et durant ce mois de sensibilisation à la santé sexuelle, Woke Up Like This (WULT)  a nommé plusieurs de ses produits à des femmes connues (Melinda Gates, Frida Khalo, Virginia Woolf). L’objectif étant d”’inspirer les clients de WULT à vivre leurs rêves et briser les barrières entre les sexes.” Le média hongkongais Time Out en a alors fait la promotion dans un article.

Mais associer le nom d’Anne Frank, victime du génocide juif, à un blush appelé “Rêve comme Anne” (“Dream Like Anne”) n’a pas plu aux internautes, dont l’auteur juif Ben M.Freeman qui est scandalisé par ce produit.

“Nommer le nom d’une teinte d’un blush avec celui d’Anne Frank, qui fut une victime d’un génocide est révoltant. La mort des Juifs ne sont pas une opportunité de marketing. Honte au Time Out HongKong pour faire la promotion de cet irrespect.”

De nombreuses personnes ont alors réagi sous cette publication.

“Elle n’est plus vivante aujourd’hui car elle a été assassinée par les Nazis, et utiliser sa mémoire et son héritage pour une entreprise capitaliste (précisément dans l’industrie de la beauté) est extrêmement inapproprié.”, écrit cette internaute en colère.

“What the Fuck?! Je suis juste DÉCOURAGÉ qu’à aucun moment du processus de création, quiconque de l’équipe Woke Up Like This, ou TOUTES les centaines de personnes  impliquées, n’a dit “euh les gars, cela pourrait ne pas être approprié.”

“La couleur est ‘rêve comme Anne’ – de quelles couleurs sont les cauchemars? Ou allaient-ils chercher du rouge pour le sang et le gore? Vraiment déformé.” , ironise cette internaute.

Une intention mal-interprété?

Suite à tous ces retours, l’article a alors été modifié: “Nous comprenons et reconnaissons l’insensibilité dans cet article, et que l’inclusion de ce produit est apparue comme un manque de respect envers Anne Frank et ce qu’elle représente”, lit-on dans un article publié sur le NYPOST. “Nous nous excusons sincèrement pour la détresse que cette pièce a causée.”

La marque a elle aussi répondu. ″À ceux qui ont été offensés par la dénomination de Face Dab – Dream Like Anne, nous nous excusons sincèrement pour la mauvaise communication et l’incompréhension que cela a causé”, indique le communiqué. “Nous avons le plus grand respect pour Anne Frank, et nous n’avons jamais eu l’intention d’être insultants, offensants ou de récolter des bénéfices en nommant le produit d’après un personnage historique dont la vie a été tragiquement écourtée par des événements qui ont fait ressortir le pire de l’humanité…” 

WULT ajoute à Metro UK: “Nous nous excusons sincèrement pour toute mauvaise communication; et ‘Dream Like Anne’ est donc officiellement retiré de notre boutique en ligne avec effet immédiat.” Depuis, l’article ainsi que le produit ont été supprimés.




Première apparition