samedi , 26 septembre 2020
Accueil » Actualité » « Elle est méchante », Trump « surpris » par la décision de Biden de choisir Kamala Harris

« Elle est méchante », Trump « surpris » par la décision de Biden de choisir Kamala Harris


Le président des États-Unis a qualifié la colistière de « médiocre » avant de l’attaquer sur le plan politique.

Donald Trump n’a pas retenu ses coups. Quelques minutes seulement après l’annonce du candidat démocrate à la prochaine élection américaine, Joe Biden, de faire course commune à la Maison-Blanche avec la sénatrice noire Kamala Harris, l’actuel président s’est dit « surpris » par ce choix. Il a, entre autres, qualifié ses performances de « médiocres » lors de sa conférence de presse quotidienne.

« J’étais plus surpris qu’autre chose parce qu’elle a été très médiocre » pendant la campagne des primaires démocrates, remportée par Joe Biden, a-t-il déclaré. « Elle a eu de très mauvais résultats aux primaires. Et ça, c’est comme un sondage. »

« Beaucoup de fausses histoires »

Parmi ses nombreuses attaques, Donald Trump a également voulu attaquer Kamala Harris sur ses idées.

« Elle a raconté beaucoup de fausses histoires. Elle est très portée sur l’augmentation des impôts, elle veut réduire les fonds pour notre armée à un niveau que personne ne peut même croire, elle est contre la fracturation pour le gaz de schiste », a-t-il détaillé.

« De ce que je comprends, elle est aussi connue comme la personne la plus libérale du sénat américain, je pensais que Joe Biden aurait tenté de s’en éloigner un peu », ajoute-t-il encore.

« Très très méchante »

Le milliardaire républicain, qui est candidat à sa réélection, a aussi noté que lors de l’audition du candidat conservateur controversé à la Cour suprême Brett Kavanaugh, en 2018, Kamala Harris avait été « la plus méchante, la plus horrible, la plus insolente de tout le Sénat ».

Elle a aussi « manqué de respect » à Joe Biden, a ajouté Donald Trump, en référence au premier débat des primaires démocrates, en 2019, où la sénatrice de Californie avait attaqué l’ancien vice-président avec virulence sur ses positions passées concernant les politiques de déségrégation raciale dans les années 1970.

« Ce qui m’a surpris aussi c’est qu’elle a été très très méchante à l’égard de Joe Biden, très irrespectueuse, difficile de choisir quelqu’un de plus irrespectueux, elle a dit des choses terribles sur Sleepy Joe pendant le débat des primaires démocrates », conclut Donald Trump.


Retrouvez cet article sur : BFM-TV