vendredi , 25 septembre 2020
Accueil » Actualité » EN DIRECT – Manifestation à Beyrouth: plusieurs ministères pris d’assaut, un policier tué

EN DIRECT – Manifestation à Beyrouth: plusieurs ministères pris d’assaut, un policier tué


Les protestataires dispersés

Peu avant 23 heures, la majorité des manifestants ont été dispersés par l’armée et la police libanaises, d’après L’Orient le jour.

Quelle est la principale revendication des manifestants?

Les milliers de personnes qui manifestent en ce moment dans la capitale du Liban réclament en priorité la démission de l’ensemble des députés et du gouvernement, afin de construire un nouveau Liban.

« On attend à ce que dans les prochains jours, beaucoup d’autres députés et ministres démissionnent pour qu’on puisse repartir sur des nouvelles bases, avec un gouvernement qui a des pouvoirs exceptionnels et qui est choisi par le peuple et qui peut nous sortir de la crise d’ici un ou deux ans », explique Ralph Nader, secrétaire général du groupe activiste Ana Khat Ahmar, interrogé par BFMTV alors qu’il se trouve sur place.

Quatre députés libanais ont en effet déjà démissionné: le chef du parti Kataëb, Samy Gemayel; le député Marwan Hamadé, du bloc du chef druze Walid Joumblatt; la députée Paula Yacoubian, élue sur la liste de la société civile et l’ambassadrice du Liban en Jordanie, Tracy Chamoun.

Ralph Nader ajoute par ailleurs que les manifestants ne font « absolument pas confiance » au Premier ministre libanais, Hassan Diab pour l’avénement de ce nouveau Liban.

L’armée déloge les manifestants du ministère des Affaires étrangères

L’armée libanaise vient de déloger les manifestants du ministère des Affaires étrangères, pris d’assaut dans l’après-midi.

Plus tôt, des manifestants sont brièvement entrés dans le bâtiment du ministère du Commerce, saisissant des piles de documents qu’ils ont éparpillés dans la rue.

Enfin, des protestataires se trouvent par ailleurs toujours dans l’enceinte du ministère de l’Energie.

Plus de 175 personnes blessées, un policier tué

Depuis le début de la journée, au moins 170 personnes été blessées, dont 63 hospitalisées, lors d’affrontement avec des forces de l’ordre libanaises, annonce la Croix-Rouge libanaise sur Twitter.

Un policier a par ailleurs été tué. « Un membre des Forces de sécurité intérieure est décédé (…) en aidant des personnes coincées dans l’hôtel Le Gray », a indiqué la police libanaise, ajoutant sans autre détail qu’il avait « été agressé par un certain nombre d’émeutiers qui ont entraîné sa chute et sa mort ».

Des manifestants prennent d’assaut le ministère de l’Energie

Après les Affaires étrangères, des manifestants ont pris d’assaut samedi soir le ministère de l’Energie à Beyrouth.

Selon des images en direct sur les chaînes de télévision libanaises, les protestataires ont fait irruption dans le bâtiment sous le regard impuissant des forces de sécurité.

Le secteur de l’Energie constitue le symbole de la gabegie des services publics et de la corruption dont est accusée la classe politique. Le rationnement du courant alimente la colère de la population.

Bienvenue dans ce direct

Bonsoir à tous, bienvenue dans ce direct consacré aux manifestations qui se déroulent ce samedi à Beyrouth, cinq jours après la double explosion qui a fait plus de 150 morts et 6.000 blessés dans la capitale libanaise.

Suivez ici toutes les évolutions liées aux manifestations, ainsi qu’en direct sur BFMTV et sur Twitter.




Retrouvez cet article sur : BFM-TV