dimanche , 13 décembre 2020
Accueil » Actualité » États-Unis: La statue d’un général confédéré retirée en Virginie

États-Unis: La statue d’un général confédéré retirée en Virginie

ÉTATS-UNIS – La statue d’un général des États confédérés a été retirée du campus d’une université militaire le lundi 7 décembre après des accusations de racisme, comme le montre la vidéo en tête d’article. Il s’agit de la statue de Thomas Jonathan Jackson, qui posait devant le Virginia Military Institute (VMI), en Virginie à l’est des États-Unis.

Ce général des États confédérés, surnommé “Stonewall” Jackson, s’est battu pour le sud esclavagiste durant la guerre de sécession (1861-1865). Il est l’une des figures les plus connues de cette guerre et a lui-même détenu des esclaves noirs américains. 

Le conseil de l’université militaire avait récemment décidé de retirer la statue du général suite à la publication d’un article du Washington Post en octobre qui faisait état d’une “atmosphère d’hostilité et d’insensibilité culturelle” au sein du VMI. 

L’article détaillait des incidents comme des menaces de lynchage, faisant référence aux pendaisons autrefois pratiquées sur les esclaves, et un professeur se rappelant en classe de l’adhésion de son père au Ku Klux Klan, une société secrète terroriste suprématiste blanche. 

Fondée en 1839, cet institut militaire est l’un des plus anciens collèges militaires soutenus par l’État fédéral aux États-Unis. Il a formé de nombreux officiers des forces armées américaines.

À voir également sur Le HuffPost: Greenpeace érige une statue de Bolsonaro sur les terres incendiées au Brésil


Première apparition