dimanche , 27 septembre 2020
Accueil » Actualité » Explosions au Liban: le gouvernement annonce sa démission

Explosions au Liban: le gouvernement annonce sa démission

Mohamed Azakir / reuters

Le Premier ministre libanais Hassan Diab a annoncé ce lundi 10 août au soir la démission de son cabinet

Avant cette allocution, le gouvernement avait tenu une réunion lundi après-midi, au cours de laquelle “la plupart des ministres étaient en faveur d’une démission” du cabinet, a déclaré à l’AFP Vartiné Ohanian, ministre de la Jeunesse et des Sports. À l’issu de cette réunion, la vice-Première ministre et ministre de la Défense, Zeina Acar, a présenté dans la foulée sa démission du gouvernement.

La démission du gouvernement ne devrait cependant pas suffire à satisfaire le mouvement de protestation populaire qui réclame le départ de toute la classe politique.

Le gouvernement tenu pour rendu responsable

En effet, la population rend l’ensemble de la classe politique responsable de l’explosion meurtrière au port de Beyrouth et réclame son départ. Près d’une semaine après cette déflagration qui a fait au moins 160 morts, plus de 6000 blessés et détruit une partie de la capitale, les autorités accusées de corruption, de négligence et d’incompétence par la rue, n’ont toujours pas répondu à la principale question: pourquoi une énorme quantité de nitrate d’ammonium était entreposée au port, au beau milieu de la ville?

Face à l’ampleur du drame et la colère d’une population éreintée, le ministre des Finances Ghazi Wazni a annoncé sa démission alors que le gouvernement était réuni. Avant lui, la ministre de la Justice Marie-Claude Najm, la ministre de l’Information Manal Abdel Samad et le ministre de l’Environnement Damianos Kattar ont présenté leur démission.

C’est un incendie dans l’entrepôt où étaient stockées 2750 tonnes de nitrate depuis six ans sans “mesures de précaution” de l’aveu même du Premier ministre Hassan Diab, qui a provoqué l’explosion dévastatrice de mardi. Le président Michel Aoun, de plus en plus contesté, a rejeté une enquête internationale. Et les autorités n’ont pas communiqué sur le déroulement de l’enquête locale.




Première apparition