samedi , 8 août 2020
Accueil » Actualité » Grève BFMTV: la soirée électorale annulée sur la chaîne

Grève BFMTV: la soirée électorale annulée sur la chaîne

BERTRAND GUAY via Getty Images

La soirée électorale annulée sur BFMTV, la grève suspendue lundi (Photo: les employés du groupe NextRadioTv ont manifesté le 24 juin contre le plan social)

MÉDIAS – Les salariés de BFMTV, RMC et des autres médias de NextRadioTV ont voté ce dimanche 28 juin dans l’après-midi la suspension à partir de lundi matin de leur grève contre d’importantes suppressions de postes. Dans la foulée, la première chaîne d’info française a annoncé l’annulation de sa soirée électorale.

Réunis en assemblée générale, les salariés ont voté pour la suspension de la grève à partir de lundi matin (453 pour, 27 contre), selon un membre de l’intersyndicale du groupe Altice. 

“En raison d’un mouvement social en cours au sein du groupe NextRadioTV, BFMTV est dans l’impossibilité de diffuser ce soir sa soirée électorale” des municipales, a annoncé BFMTV sur Twitter.

Les journalistes des antennes de NextRadioTV ont entamé mercredi une grève contre un plan d’économies prévoyant 500 suppressions de postes, soit le tiers des effectifs de cette filiale du groupe Altice.

Avec trois grandes revendications: aucun départ contraint, le rejet de la suppression de la moitié des pigistes et intermittents et de meilleures conditions sociales pour les salariés restants.

Dimanche après-midi, peu avant l’AG, la direction avait indiqué dans un courriel adressé aux salariés que “si, à l’issue du plan de départs volontaires, le nombre de 330 volontaires n’est pas atteint, il n’y aura aucun licenciement économique contraint, et ce jusqu’au 30 novembre 2021”.

“Nous, journalistes, nous devrions être présents dans des dizaines de villes, devant les QG de campagne, sur les plateaux, dans les rédactions, pour vous raconter, décrypter, vivre avec vous ce temps fort de la démocratie. C’est notre mission. Pourtant nous ne la remplirons pas”, écrivaient les SDJ de BFMTV, BFM Paris, BFM Business, RMC et les rédactions digitales de NextRadioTV, dans une tribune publiée sur le site du Journal du dimanche.




Première apparition