lundi , 21 septembre 2020
Accueil » Actualité » Israël s’apprête à se reconfiner face à la reprise de l’épidémie

Israël s’apprête à se reconfiner face à la reprise de l’épidémie

Jeudi, plusieurs ministres israéliens ont arrêté l’idée d’un reconfinement du pays, en trois étapes, à compter du 18 septembre prochain. La chose doit encore être votée dimanche par l’ensemble du gouvernement pour être entérinée mais elle ne fait plus aucun doute.

Les chiffres semblent modestes au regard des statistiques avancées par les pays les plus touchés par le coronavirus mais, ramenés à la taille de la population locale et à la courbe dessinée par la dynamique en cours, ils effraient: en Israël, 1077 personnes ont perdu la vie à ce jour à cause du Covid-19, un nombre qui a triplé pendant l’été, tandis que l’Etat hébreu compte 146.542 cas enregistrés depuis le début de la crise, pour 34.505 actifs selon Haaretz.

Le taux de positivité s’y établit à 8,8%. Au cours des journées de mercredi et de jeudi, les autorités ont recensé à chaque fois plus de 4000 nouvelles contaminations.

Le « cabinet coronavirus »

Ces ultimes données ont emporté la décision au sommet de l’Etat. Jeudi, les membres du « cabinet coronavirus » se sont accordés sur la mise en place d’un nouveau confinement de la population.

Dans un communiqué conjoint, relayé par le site de Haaretz, le Premier ministre Benjamin Netanyahu et son ministre de la Santé ont annoncé que ce nouveau confinement débuterait le 18 septembre prochain, date à laquelle s’ouvriront les festivités de Rosh Hashanah, le Nouvel an juif. Cette nouvelle quarantaine se déroulera en trois volets. Si le gouvernement n’a pas encore officialisé les dates des deux dernières phases, la presse parle des 1er et 15 octobre.

Les trois étapes

Quant au contenu de ces étapes, il n’a plus rien pour étonner des Israéliens qui avaient déjà dû se cloîtrer chez eux entre le début du mois de mars et la mi-mai (très progressif, le déconfinement avait cependant commencé dès la mi-avril). A compter du 18 septembre prochain, ils ne pourront pas s’éloigner de plus de 500 mètres de leur domicile, les commerces non-essentiels seront fermés, comme les restaurants et les écoles. Seuls les supermarchés, les épiceries et les pharmacies pourront poursuivre leurs activités.

Au cours de la deuxième phase, il ne sera pas permis de sortir de sa ville de résidence. Les rassemblements à l’extérieur seront limités à 20 personnes, 10 personnes entre quatre murs. Les restaurants ne pourront toujours pas accueillir de clients mais pourront livrer. Les écoles seront toujours closes. Les effectifs dans les entreprises descendront jusqu’à un étiage de 30-50% du nombre normal de salariés, les autres se trouvant en télétravail.

Le tableau de la troisième et ultime phase, qui serait lancée autour du 15 octobre selon la situation sanitaire, est plus difficile à dresser. Et pour cause: il s’agira alors de dresser une feuille de route adaptée aux circonstances locales.

Robin Verner Journaliste BFMTV


Retrouvez cet article sur : BFM-TV