mardi , 29 septembre 2020
Accueil » Actualité » Jacob Blake est menotté à son lit d’hôpital, selon sa famille

Jacob Blake est menotté à son lit d’hôpital, selon sa famille


Dans les médias américains, l’entourage de Jacob Blake – cet Afro-Américain atteint de 7 balles dans le dos tirées par un policier blanc – a déclaré qu’il était actuellement menotté à son lit d’hôpital, alors même qu’il est paralysé des jambes.

Le père de Jacob Blake, cet Afro-Américain de 29 ans grièvement blessé par un policier blanc qui lui a tiré sept balles dans le dos, a indiqué ce vendredi sur CNN que son fils était menotté à son lit d’hôpital, alors même qu’il est paralysé des jambes.

« Pourquoi cet acier froid sur la cheville de mon fils? », s’est demandé Jacob Blake père (du même nom que son fils). « Il ne peut pas se lever, même s’il le voulait », a-t-il souligné. Selon Ben Crump, l’avocat de la famille, il s’agit de la suite logique de « l’indifférence délibérée [des autorités] et de l’usage excessif de la force ».

Lorsqu’il a repris connaissance dans un hôpital de la banlieue de Milwaukee (Wisconsin), où il est traité depuis sa blessure, le jeune homme de 29 ans, raconte son père, s’est tourné vers lui en sanglotant.

« Pourquoi m’ont-ils tiré dessus tant de fois? », lui a-t-il demandé selon lui. « Et je lui ai répondu: Mon grand, ils n’étaient pas censés te tirer dessus du tout ».

Silence de l’hôpital

Interrogé sur cette affaire, le gouverneur démocrate du Wisconsin Tony Evers a blâmé le traitement infligé à Jacob Blake à l’hôpital, le qualifiant de « contre-productif ». « J’aurais espéré que nous puissions trouver un meilleur moyen de l’aider à se rétablir », a-t-il ajouté.

De son côté, l’hôpital Froedtert à Wauwatosa, où est pris en charge Jacob Blake, n’a pas souhaité répondre aux sollicitations de la chaîne américaine et les a redirigés vers le département de la Justice du Wisconsin.

Les entourages de Blake et Floyd aujourd’hui à Washington

Selon Jacob Blake père, son fils se « bat toujours pour sa vie » et est actuellement sous sédatif. Il avait été admis le 23 août dernier à l’hôpital. L’auteur des tirs, l’agent Rusten Sheskey, a été mis à pied, mais n’a pas été arrêté ni inculpé, ce qui avait cristallisé les tensions provoquées par cette affaire dans l’opinion publique.

L’entourage de Jacob Blake a confirmé sa présence ce vendredi au Lincoln Memorial à Washington pour commémorer la marche de Martin Luther King en 1963. L’occasion également de manifester contre les violences policière aux côtés des familles de George Floyd, Breonna Taylor ou encore Eric Garner.

Corentin Nicolas avec AFP


Retrouvez cet article sur : BFM-TV