samedi , 26 septembre 2020
Accueil » Actualité » Joe Biden dénonce « l’anarchie » en marge des manifestations contre le racisme

Joe Biden dénonce « l’anarchie » en marge des manifestations contre le racisme


Des manifestations contre le racisme et les violences policières ont éclaté ces derniers jours aux États-Unis, après que Jacob Blake, un homme afro-américain de 29 ans, a été gravement blessé par des tirs de la police dans le Wisconsin.

Le candidat démocrate à la Maison Blanche Joe Biden a dénoncé lundi les débordements violents en marge des manifestations contre le racisme, tout en accusant son rival Donald Trump d’attiser « les braises » de l’agitation sociale.

« Piller ce n’est pas manifester. Mettre le feu ce n’est pas manifester. Rien de tout cela n’a à voir avec les manifestations. C’est de l’anarchie, un point c’est tout », a déclaré Joe Biden lors d’un discours à Pittsburgh.

Une personne a été tuée par balles samedi à Portland dans l’Oregon, dans le nord-ouest des Etats-Unis, dans des circonstances confuses pendant une soirée de heurts entre des manifestants antiracistes et des partisans de Donald Trump.

Portland est le lieu de manifestations quotidiennes contre les violences policières aux Etats-Unis depuis la mort de George Floyd, un quadragénaire noir asphyxié sous le genou d’un policier blanc, en mai dernier. Ce mouvement a été ravivé quand Jacob Blake, un autre Afro-Américain, a été grièvement blessé par des tirs de la police à Kenosha dans le Wisconsin.

Jeanne Bulant avec AFP Journaliste BFMTV


Retrouvez cet article sur : BFM-TV