lundi , 28 septembre 2020
Accueil » Actualité » Journées européennes du patrimoine: 9 toits et terrasses à visiter

Journées européennes du patrimoine: 9 toits et terrasses à visiter

VISITES – Malgré les annulations à Bordeaux, Nice, Lille, Marseille ou encore en Guadeloupe en raison de la hausse des contaminations au Covid-19, quelque 13.000 sites avec 20.000 animations ouvriront au public en France lors de cette 37e édition des Journées du patrimoine. Si les jauges seront limitées et les pré-réservations recommandées, l’éventail de visites est tout de même fourni.

Comme il est désormais de vigueur d’éviter la foule et les lieux clos, Le HuffPost vous a concocté une sélection des toits et de terrasses – de celle du Palais de la Porte Dorée à Paris à celle de la Tour Beauvoir de Blois – qui ouvrent leurs portes aux visiteurs ces 19 et 20 septembre pour des visites en extérieur.

En Île-de-France

  • Le toit du Palais de la Porte Dorée

La visite du toit du Palais de la Porte Dorée sera l’occasion de présenter, sous un nouveau point de vue, les aspects remarquables de la création de ce bâtiment du 12e arrondissement de Paris: son architecture, son implantation à l’orée du Bois de Vincennes qui a marqué durablement l’urbanisme de l’est parisien et enfin le panorama sur les alentours, bâtiments anciens ou évolutions récentes, notamment vers le Parc zoologique, construit en 1934.

Entrée gratuite, sur réservation obligatoire par mail à l’adresse reservation@palais-portedoree.fr

– 293 avenue Daumesnil 75012 Paris, Paris, Île-de-France, France

  • Le toit du siège du Parti communiste français

L’Espace Niemeyer ouvre ses portes… et son toit aux visiteurs. L’occasion de se replonger dans 40 ans d’histoire au cœur du siège du Parti communiste français  et de bénéficier d’un accès privilégié au toit avec une vue imprenable à 180° sur plusieurs grands monuments de Paris et quelques ruches d’abeilles qui y sont installées.

Visites payantes, gratuit pour les -10 ans, sur inscription obligatoire par ici

– 2 place du Colonel Fabien 75019 Paris, Île-de-France

  • La terrasse du château du Parc naturel de Rentilly

Le parc du château de Rentilly vu d’en haut. Exceptionnellement, c’est depuis la terrasse du château, habituellement fermée au public, que les visiteurs pourront admirer l’étendue du parc Michel Chartier et contempler la canopée. D’un côté les bassins de la perspective à la française, de l’autre les arbres du parc à l’anglaise ou de la forêt, le spectacle depuis la terrasse vaut le coup d’œil. 

Visite gratuite avec nombre de places limité, réservation obligatoire au 01 60 35 46 72

– 1 rue de l’étang 77600 Bussy-Saint-Martin, Seine-et-Marne, Île-de-France

  • Les toits de la Bibliothèque universitaire de Paris 8 

La bibliothèque universitaire Paris 8, construite en 1998 par l’architecte Pierre Riboulet et meublée par le designer Albert Gilles-Cohen à Saint-Denis, est “un bâtiment-pont peuplé d’oiseaux-livres”. Elle porte en fronton des anagrammes de l’Oulipo et propose une surface de 15 000 m² et 400 000 livres.

La visite, espaces publics et magasins compris, se termine sur le toit de la BU pour une dégustation de miel issu des ruches qui y sont installées.

Entrée libre et gratuite

– 2 rue de la Liberté 93200 Saint-Denis, Seine-Saint-Denis, Île-de-France

 

En région 

  • Le toit du château des Rohan à Saverne

Le toit du Château des Rohan à Saverne, qui abrite derrière son immense façade néoclassique de riches collections archéologiques gallo-romaines et médiévales découvertes dans les environs, est un véritable lieu insolite, surplombant paysages et monuments au moyen de tables d’orientation. L’occasion de profiter d’une vue panoramique sur la région.

Visite guidée gratuite, sur réservation uniquement au 03 88 71 63 95

– Place du Général de Gaulle, 67700 Saverne, Bas-Rhin, Grand Est

  • Les toits de la basilique Notre-Dame de Fourvière à Lyon

Avis à ceux que le vertige et les 345 marches n’effraient pas. La basilique Notre-Dame de Fourvière de Lyon propose aux visiteurs de marcher sur ses toits pour un panorama à couper le souffle. L’occasion d’admirer les lieux cachés de la basilique: la grande tribune à partir de laquelle vous découvrirez la splendeur des décorations intérieures, le cabinet des architectes, la galerie des anges cariatides, le grand carillon et la terrasse Saint-Michel, la tour de l’observatoire.

Visite payante avec nombre de places limité, réservation obligatoire par ici

– 8, place de Fourvière, 69005 Lyon, Auvergne-Rhône-Alpes

  •   La terrasse panoramique de la Tour Beauvoir à Blois

La Tour de Beauvoir de Blois n’est pas un donjon comme les autres. Érigé au XIIe siècle, il s’agit de la plus vieille prison de France. On pourra y visiter la salle des Prisonniers au premier étage, la salle du conseil des seigneurs de Beauvoir au quatrième étage, mais aussi, à l’issue de 123 marches, la terrasse panoramique du donjon avec la plus belle vue sur la ville.

Visite payante, gratuite pour les moins de 14 ans

– 11 Rue des Cordeliers 41000 Blois, Loir-et-Cher, Centre-Val de Loire

  • La terrasse de la Porte royale à Loches

Accédez à la terrasse d’artillerie de la porte Royale, construite au XVe siècle et récemment restaurée. Et profitez du panorama qu’elle offre sur la ville et ses remparts. On y monte par le jardin de la Maison-Musée Lansyer, jardin paysager qui offre lui aussi un panorama sur la ville de Loches.

Visite gratuite

– 1 rue Lansyer, 37600 Loches, Indre-et-Loire, Centre-Val de Loire

  • La terrasse des Galeries Lafayette de Strasbourg

La visite révèle l’histoire du grand magasin strasbourgeois à travers l’intérieur et l’extérieur de l’édifice. Au-delà de l’histoire du bâtiment, des anecdotes sur l’escalier monumental, la fontaine en marbre cachée sous l’escalier et la façade rythmeront la visite, véritable immersion dans les secrets du magasin longtemps connu sous le nom de Magmod. La terrasse sera exceptionnellement accessible, afin de faire découvrir aux visiteurs les ruches que le magasin strasbourgeois abrite.

Visite gratuite avec nombre de places limité, sur inscription obligatoire par ici

– 34 rue du 22 Novembre, 67000 Strasbourg, Bas-Rhin, Grand Est

 


Première apparition